29 juin 2016

Inondations : la Région Île-de-France et les représentants agricoles franciliens viennent en aide aux filières agricoles sinistrées

La Région met en œuvre sa promesse d'aider le plus vite possible les agriculteurs en difficultés après le récent épisode de crue. Elle a signé ce 28 juin la convention de partenariat permettant de débloquer rapidement la somme de 1 million d'euros, votée en plénière le 16 juin.

 

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, Hervé Billet, président de la Chambre régionale d'agriculture d'Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la Chambre interdépartementale d'agriculture d'Île de France, Thierry Bontour, président de la Chambre agricole de Seine-et-Marne, et le président de l'Établissement régional de l'élevage, ont signé, mardi 28 juin, la convention de partenariat permettant de débloquer très rapidement les financements du dispositif d'urgence de 1 million d'euros, voté à l'unanimité en Conseil régional le 16 juin dernier.

Attentive et très présente auprès des exploitants sinistrés depuis le 29 mai, la Région met ainsi en œuvre sa promesse de venir en aide le plus vite possible aux agriculteurs confrontés à de grandes difficultés, en raison du récent épisode de crue.

Les secteurs du maraîchage et de l'horticulture, dont certaines exploitations ont été submergées en totalité, sont particulièrement impactés et la survie de certaines exploitations est en jeu. Le soutien de la Région permettra de contribuer au redémarrage de ces filières.

De nombreux éleveurs ne pouvant plus alimenter leurs animaux pourront également  bénéficier d'aides pour financer l'acheminement du fourrage d'autres régions afin de les nourrir.

Enfin, par la signature de cette convention, la Région Île-de-France pourra participer à des opérations de solidarité mises en œuvre par la profession agricole.

La Chambre régionale d'agriculture d'Île-de-France, en lien avec les autres signataires, ainsi accompagnée par la Région, sera désormais en mesure d'agir selon la gravité des difficultés des filières franciliennes, via cette aide exceptionnelle d'urgence de 1 million d'euros dont 800.000 euros sont prévus pour des dépenses d'investissement et 200.000 euros pour des dépenses de fonctionnement.

Photos : signature © Hugues-Marie Duclos ; champ inondé (vignette) © Xavier Remongin/ministère de l'Agriculture