16 juin 2016

Inondations : Des aides d’urgence de 5 millions d’euros à destination des communes inondées, des agriculteurs et des commerçants franciliens touchés

L’Ile-de-France a connu des intempéries sans précédent qui ont provoqué des dégâts importants dans plusieurs départements de notre région. De nombreuses communes franciliennes se sont retrouvées prises au piège lors de la crue des affluents de la Seine et des inondations qui ont durement frappé la Région. Ces inondations ont causé des dégâts dans les communes, les habitations, les exploitations agricoles, les commerces et  certaines entreprises ont vu leur activité arrêtée ou leur fonctionnement lourdement perturbé. La Région a établi un plan d’aides d’urgence qui s’élève au total à 5 millions d’euros.

 

Fonds d’urgence d’1 million d’euros pour les communes sinistrées

Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, a décidé très rapidement la création d’un fonds d'urgence d'un million d'euros pour ces communes sinistrées et leurs groupements. Il sera adopté lors de la séance plénière du Conseil régional des 16 et 17 juin.

 

Ce fonds permettra aux communes de faire face à leurs dépenses immédiates sans qu’elles aient besoin d’attendre de percevoir les indemnités de leurs assurances. Les dépenses éligibles doivent être engagées entre le 28 mai et le 1er juillet 2016 et doivent concerner l’achat d’équipements de gestion de crise (pompes, groupes électrogènes, tractopelles), des travaux de sécurisation ou de mise hors d’eau des bâtiments et équipements publics. L’aide sera versée sous forme d’avances remboursables et pourra atteindre un montant maximum de 50 000€ (au taux légal maximum de 70% du montant des dépenses).

 

Fonds de soutien d’1 million d’euros pour les agriculteurs

Les agriculteurs franciliens ont également payé un lourd tribut. Certains ont vu leur exploitation inondée, voire submergée. Les secteurs du maraîchage, de l'horticulture et de l’élevage ont été les plus impactés. Un fonds d’urgence d’1 million d’euros sera adopté lors de la séance plénière du Conseil régional des 16 et 17 juin.

 

Valérie Pécresse a notamment décidé de soutenir les éleveurs confrontés à de grandes difficultés pour nourrir leur bétail, en faisant venir du fourrage d'autres régions et en participant à la prise en charge du transport.

Valérie Pécresse et les représentants agricoles sont convenus de faire le bilan de la campagne céréalière dans le cadre de la Conférence régionale agricole que la Présidente réunira début septembre.  

 

Fonds de soutien au commerce d’1 million d’euros

Valérie Pécresse a proposé la création d’un fonds de soutien aux commerces de proximité, plus particulièrement en zone rurale et dans les quartiers, doté de 10 millions d’euros. 1 million d’euros sera consacré aux commerces sinistrés par les inondations pour les aider à réhabiliter leurs locaux. Il sera adopté lors du Conseil régional des 7 et 8 juillet prochains.

 

Les entreprises et les artisans en difficulté du fait des inondations pourront émarger au fonds « Rebonds » qui sera profondément remanié et qui sera renommé « Back’Up », dans le cadre de la mise en place du guichet unique régional de soutien aux entreprises.

 

Soutien aux acteurs du tourisme fluvial de 100 00 euros

Des acteurs du secteur du tourisme, comme les excursionnistes de la Seine, ont vu leur activité s’arrêter complétement pendant la crue et les inondations. Fort de 5 000 emplois directs ou indirects et de 8 millions de passagers annuels, le tourisme fluvial est un pan essentiel de notre industrie touristique francilienne. La Région soutiendra ce secteur, à hauteur de 100 000 Euros,  par le biais du fonds d'urgence tourisme doté d’un million d’euros dans le budget 2016.

 

Le patrimoine de la Région touché : 1,8 million d’euros de travaux dans les lycées et les îles de loisirs

Le Conseil régional d'Ile-de-France a diligenté très rapidement les travaux dans les lycées afin de réparer les dégâts causés par les  infiltrations d’eau. Le coût des travaux en cours dans une trentaine d’établissements est évalué à 1,5 million d’euros. Par ailleurs, les dégâts dans les îles de loisirs du fait des intempéries s’élèvent à 300 000 euros.

 

Soutien aux agents régionaux victimes d’inondation

Par ailleurs, la Région ouvre la possibilité à ses agents victimes des intempéries la possibilité de bénéficier du  « prêt à taux zéro » de la Région.

 

 

Contact presse : servicepresse@iledefrance.fr