Publié le 6 octobre 2022
Mis à jour le

Inauguration de la coupole du lycée Henri-IV restaurée (75)

Après deux ans de travaux, la coupole du lycée public Henri-IV qui se dresse au sommet du célèbre établissement scolaire parisien est aujourd’hui restaurée. Aux côtés de la Région Île-de-France qui a assuré la maîtrise d’ouvrage et a contribué financièrement à la restauration à hauteur de près d’un million d’euros (982 000€), la délégation Île-de-France de la Fondation du patrimoine s’est mobilisée pour faire revivre ce chef-d’œuvre de l’art rocaille. Elle a pu apporter un financement de plus de 430 000€ au projet de restauration, grâce à ses 406 donateurs, dont de nombreux anciens élèves ou parents d’élèves (plus de 205 000€), au mécénat de la Fondation TotalEnergies (170 000€) et à une subvention sur ses fonds propres (près de 56 000€).

Implanté au cœur du Quartier Latin, le lycée Henri-IV occupe, place du Panthéon, l’emplacement de l’ancienne abbaye royale Sainte-Geneviève. Edifiée en 1730 à la croisée des bibliothèques par les plus grands artistes de l’Académie royale, sa voûte est sublimée sur par une magistrale fresque du peintre Jean Restout (1692-1768) représentant L’Apothéose de saint Augustin terrassant l’hérésie. Son architecture, son décor peint, son ornementation sculptée et ses vitraux forment un ensemble remarquable et rare.
Jamais rénové depuis sa création, l’ensemble était gravement menacé, notamment par des désordres provenant du toit.

Le 30 août dernier, Valérie Pécresse, James Chéron, Vice-président chargé des Lycées, et Marie-Carole Ciuntu, Vice-présidente chargée de l’Administration générale, du Dialogue social et de la Transformation numérique, ont présenté les nouveautés de la rentrée 2022 dans les lycées franciliens, et notamment la livraison de grandes opérations du Plan d’urgence pour les lycées franciliens : 2400 places nouvelles créées, un lycée neuf, 5 rénovations globales, 3 opérations ciblées (espaces sportifs, etc.), 300 nouvelles places d’internat et une rénovation thermique. La restauration de la coupole du lycée Henri-IV en fait partie.

 

Une image contenant intérieur, montre, vieux, plafond

Description générée automatiquement

©Cedric Helsly - Île-de-France Construction Durable

LES FINANCEMENTS

D’un montant total de 3,2 M€, les travaux ont été financés par l’État (DRAC) à hauteur de 1,15 M€, la Région Île-de-France pour 982 000€, la Ville de Paris pour 630 000€ et la Fondation du patrimoine pour 432 000€.

LE CHANTIER DE RESTAURATION

Démarrés en juillet 2020, les travaux de restauration de la structure, comme des décors de la coupole, ont couvert :

-          L’étanchéisation et la restauration des vitraux

-          La rénovation de l’exutoire de fumée

-          La restauration de la charpente

-          La consolidation des pieds de poteaux

-          La restauration des poteaux bois et plâtre et palmiers

-          La restauration des lattis et des plâtres de la fresque

-          La restauration des corniches

-          La restauration des boiseries

-          La restauration de la fresque

-          La mise en lumière de l’édifice

 

LA FONDATION DU PATRIMOINE

La Fondation du patrimoine a été créée par la loi du 2 juillet 1996 et reconnue d’utilité. Organisée autour de ses 21 délégations régionales, elle appuie son action sur un réseau de plus de 850 bénévoles qui œuvrent chaque jour à la préservation du patrimoine local. Depuis sa création il y a 26 ans, la Fondation du patrimoine a soutenu financièrement la restauration de plus de 35 000 sites patrimoniaux publics et privés, dont 80 % se situent au sein de communes rurales.

En participant activement au renforcement de l’attractivité des territoires, la Fondation est devenue au fil des années un partenaire privilégié des acteurs locaux et un moteur efficace du développement économique durable de notre pays, en contribuant à la création d’emplois, en participant à la transmission des savoir-faire, à l’insertion professionnelle et à la formation des jeunes.

Actuellement, la Fondation du patrimoine porte près de 3 000 projets ouverts aux dons sur son site internet : www.fondation-patrimoine.org

La  délégation Île-de-France de la Fondation du patrimoine

La délégation Île-de-France, portée par son délégué régional bénévole, couvre les huit départements franciliens. Forte de ses 43 bénévoles et de ses trois salariés, elle a porté en 202, près de 70 projets en mobilisant 6,7 millions d’euros. Elle bénéficie du soutien d’entreprises mécènes notamment à travers son club régional Ile-de-France et son club départemental de Seine et Marne.

Découvrez ses projets surs : www.fondation-patrimoine.org/fondation-du-patrimoine/ile-de-france/presentation

LA REGION ÎLE-DE-FRANCE ET LE PATRIMOINE

Plusieurs siècles d’histoire ont donné naissance à un patrimoine architectural des lycées considérable de plus de 6 millions de mètres carrés et de 2500 bâtiments. La Région Île-de-France, qui en est propriétaire, en assure l’exploitation et l’entretien. Quinze établissements sont aujourd’hui protégés au titre des Monuments historiques et de très nombreux autres sont d’une qualité architecturale remarquable, construits ou rénovés par des architectes de renom. 

La restauration de la coupole du lycée Henri-IV témoigne de la volonté de la Région Île-de-France de préserver, de valoriser et de faire connaître son patrimoine, en s’adaptant aux pratiques pédagogiques du XXIe siècle et en proposant des espaces de travail et de lecture propices à chacun.

Par ailleurs, depuis 2016, la Région porte une politique volontariste en faveur du patrimoine francilien : 75 M€ ont été investi pour sa restauration et sa valorisation, et 170 sites ou ensembles patrimoniaux franciliens non protégés ont reçu le label « patrimoine d’intérêt régional », créé en 2017 et décerné par la Région Île-de-France depuis 2018. L'octroi de ce label doit permettre la création de parcours proposés aux publics pour une meilleure attractivité de sites souvent méconnus. Cette labellisation offre, en outre, la possibilité aux porteurs de projets de demander deux aides régionales distinctes : la première (plafonnée à 500 000€) permet de financer en investissement les travaux de restauration et d'aménagement, la seconde (plafonnée à 30 000€) de valoriser et de faire découvrir le petit patrimoine francilien.

 

Communiqué et dossier de presse dédiés aux nouveautés de la rentrée dans les lycées franciliens :

https://www.iledefrance.fr/dossier-de-presse-les-nouveautes-de-la-rentree-2022-dans-les-lycees-franciliens