Aides régionales et Services

Île-de-France, terre d’excellence sportive pour l’international

La Région Île-de-France encourage la solidarité internationale et le développement de la performance du mouvement sportif francilien, en favorisant l’accueil de délégation, notamment en lien avec sa politique internationale, européenne et francophone

Pour quel type de projet ?

Les projets sont portés soit par les structures associatives (fédérations, mouvement sportif ou populaire régional) initiatrices de l’échange, soit par des organismes publics ou associatifs d’accueil. Ils devront prévoir les modalités d’hébergement, de restauration, de transports internes et de suivi médical sur le territoire francilien, ainsi que l’échange d’expérience entre les sportifs des délégations accueillies et leurs homologues français. Devront également être prévues des animations permettant la rencontre entre ces sportifs, les bénévoles associatifs et les habitants des territoires ruraux et des quartiers en politique de la ville notamment les jeunes ne pratiquant pas de sport

Qui peut en bénéficier ?

  • Collectivités - Institutions
- Les fédérations sportives nationales habilitées ou agréées par le ministère en charge du sport, les ligues et comités sportifs régionaux déjà partenaires de la Région ;
- Les clubs de statut associatif bénéficiant d’un agrément du ministère en charge du sport et affiliés à une fédération sportive habilitée ou agréée par celui-ci ;
- Les groupements d’intérêts publics (GIP) ;
- Les collectivités territoriales et les EPCI, au titre de l’animation dans les quartiers ;
- Les syndicats mixtes d’études, d’aménagement et de gestion (SMEAG) des Îles de Loisirs franciliennes ;
- Les associations d’utilité publique (associations d’éducation populaire) ;
- Le Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive d’Île-de-France (CREPS).

Quelle est la nature de l'aide ?

- L’aide régionale sera calculée sur la base d’un budget prévisionnel détaillé comprenant tant les éléments liés à l’accueil et l’hébergement que ceux relatifs aux différentes opérations d’animation du territoire mises en place.
- Concernant l’accueil, les dépenses sont plafonnées à 150 € par membre de la délégation et par jour au titre de l’hébergement et de la restauration. Les dépenses de transfert (aéroport gare lieu d’hébergement lieux d’animation) et de suivi médical sont calculées sur la base d’un budget prévisionnel validé.
- Concernant l’animation, la participation financière régionale est plafonnée à 50 % d’un budget prévisionnel de 20 000 €.

Quelles démarches ?

Contacter le responsable du dispositif pour recevoir le dossier de demande de subvention et ses conditions.

A noter

A DEFINR APRES REPRISE