Production ciné-TV soutenue : « Hippocrate » saison 2 sur Canal+

du lundi 05 au vendredi 30 avril 2021

Retour aux urgences de l'hôpital Poincaré, aux côtés de ses internes qui doivent se serrer les coudes face à un nouvel imprévu : une rupture de canalisation qui bouleverse l'organisation. Une série aidée par la Région.

100 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient 100 productions par an, dans tous les genres : 

  • Fiction,
  • Documentaire,
  • Animation.

Pour le cinéma, au stade de la production ou de la post-production

Pour l'audiovisuel, sur des productions unitaires et des séries, destinées à la télévision ou aux plateformes de streaming.

Dans tous les cas, cette aide est remboursable dès que la production est rentabilisée.

Hippocrate 2

Hippocrate, c'est à l'origine un film sorti en 2014, réalisé par Thomas Lifti avec le soutien de la Région (et Vincent Lacoste et Reda Kateb en tête de dstribution).

Et c'est une série du même auteur, sur l'univers hospitalier également mais avec d'autres personnages, et elle aussi bénéficiaire du soutien régional. À la fois pour sa saison 1, diffusée en 2018 sur Canal+, et pour sa saison 2, dont la diffusion commence ce 5 avril 2021 sur la même chaîne.

La première saison de le série Hippocrate s'ouvrait sur la mise en quarantaine des médecins de l'hôpital Poincaré à la suite de la propagation d'un virus exotique, ce qui conduisait des internes à les remplacer (un point de départ dont on reproché à Thomas Lifti le caractère invraisemblable mais, depuis, la réalité a rattrapé la fiction).

La solidarité pour faire face aux dysfonctionnements

Pour la seconde saison, c’est une rupture des canalisations qui oblige le service des urgences du même hôpital à se replier dans le service de médecine interne. Le système informatique est hors service, les couloirs sont encombrés de patients, les ressources manquent... Seule la solidarité permet de faire face.

Les téléspectateurs retrouvent un quatuor de personnages auxquels ils se sont déjà attachés : Alyson (Alice Belaïdi), Arben (Karim Leklou), Chloé (Louise Bourgoin) et Hugo (Zachary Chasseriaud).

Un hommage au dévouement des soignants

Signée par un cinéaste qui fut médecin avant de passer derrière la caméra, la série rend hommage au dévouement des soignants et ausculte leurs relations avec les soignés. Au-delà, elle interroge notre rapport à la vie, à la mort, au collectif, à l’engagement...

La Région a également soutenu 2 autres films de Thomas Lifti :

  • Médecin de campagne (2016), récit du quotidien d'un généraliste installé en zone rurale.(avec François Cluzet),
  • Première Année  (2018), chronique d'une première année sous le signe du stress mais aussi de la solidarité pour des étudiants en médecine (avec William Lebghil et Vincent Lacoste).

 

Informations pratiques

Adresse

sur Canal+

France

8 x 52 min

Aide régionale (Fonds de soutien) : 226.000 euros (à 31 Juin Productions)

Tarification

Payant