5 septembre 2019

Handisport Open Paris 2019 : « La Région a toujours été aux côtés du handisport »

handicap
Crédit photo : FFH - Handisport Open Paris

Organisé les 29 et 30 août au stade Charléty avec le soutien de la Région, le Handisport Open Paris est le plus grand rassemblement d’athlétisme handisport de France. Entretien avec Guislaine Westelynck, présidente de la Fédération française de handisport.

La Région finance le Handisport Open Paris

Plus de 600 athlètes de 60 nations, dont les membres de l’équipe de France handisport, étaient en piste lors de la 3e édition du Handisport Open Paris (HOP).

Soutenu par la Région à hauteur de 10.000 euros, le HOP était la dernière épreuve pour décrocher une qualification en vue des Championnats du monde à Dubaï en novembre 2019.

Plus d'infos.

Handisport Open Paris

Quel est le rôle de la Fédération française de handisport (FFH) ? 
G. W. :
 La Fédération gère à la fois le développement du sport de haut niveau et du sport de loisir. La France compte 250 sportifs de haut niveau qui participent aux championnats nationaux, européens et mondiaux. Ils sont en quelque sorte notre vitrine, celle qui va donner envie au public en situation de handicap de pratiquer. Notre Fédération offre aussi, grâce à ses clubs, un très large choix de disciplines de loisirs et de plein air. Elle coordonne et structure de nombreuses actions en faveur des jeunes. Notre objectif est d’offrir une pratique handisport au plus grand nombre, en convainquant les personnes que la pratique sportive est salvatrice quand on a un handicap.

 

Pourquoi le sport est-il si important ?
G. W. : On n’imagine pas combien la fréquentation d’un club handisport peut s’avérer précieuse. Au milieu de ses semblables, on peut se montrer tel qu’on est, sans complexe, on peut parler, tout le monde se moque du handicap, on peut trouver des solutions à ses problèmes. Les clubs sont des sas de décompression pour les sportifs qui arrivent avec leur handicap. Puis le sport aide à se reconstruire, à s’accepter et à grandir. La performance sportive aide à surmonter les obstacles de la vie : on se sent plus fort et en confiance.

handicap

L'Île-de-France, vivier du handisport

Le Comité régional handisport d’Île-de-France répertorie 181 structures dont 104 sections handisport et 69 clubs, pour un total de 3.300 licenciés.

La FFH compte une cinquantaine de disciplines et 35.000 licenciés. 15.000 licences sont aussi délivrées par des fédérations de sport valide gérant en direct la pratique handisport.

Enfin, la Fédération française du sport adapté (handicap mental et psychique) rassemble 50.000 licenciés. 

La Région Île-de-France est un de vos principaux partenaires… 

G. W. : La Région a toujours été aux côtés du handisport. L'Île-de-France est une Région modèle, qui souhaite que toutes les personnes en situation de handicap puissent pratiquer une activité sportive adaptée. À travers son aide à l’acquisition de matériel handisport, la Région œuvre pour le développement du sport dans les clubs. La Région apporte régulièrement son soutien à nos événements sportifs. Elle soutient aussi financièrement nos athlètes pour qu’ils se préparent aux compétitions. L’Île-de-France compte un grand nombre de pratiquants, d’où émergent de grands sportifs.

 

Le HOP vous a aussi permis de sensibiliser le grand public…
G. W. : Oui, l’athlétisme offre un large choix d’épreuves dans toutes les familles de handicaps. Les athlètes ont concouru en fauteuils roulants ou avec des prothèses, ceux présentant une déficience visuelle ont couru accompagnés d’un guide… Des athlètes sourds étaient également sur la piste, ainsi que des sportifs de la Fédération française du sport adapté, concernés par un handicap mental ou psychique. Cela nous a permis de sensibiliser le jeune public. En une journée, nous avons reçu 10.000 enfants des centres de loisirs de la région francilienne. Notre but était de démystifier le handicap. Il faut qu’aux yeux de tous, le sport et la compétition priment sur le handicap. Un sportif handicapé a le même courage qu’un sportif sans handicap ! Nous souhaitons être perçus comme des sportifs, car nos valeurs sont celles du sport : l’engagement, la ténacité et la motivation. 


La Région Île-de-France engagée pour le développement de l'athlétisme francilien

handicap

La Région Île-de-France continue d’apporter son soutien au développement du sport pour tous. Elle a scellé un partenariat avec la Fédération française d'athlétisme (FFA) le 23 août 2019. Ce partenariat est organisé autour d'objectifs forts et ambitieux, tels que favoriser l'accès au sport pour tous, notamment les femmes et les personnes en situation en handicap, accompagner de jeunes athlètes dans la mise en place de leur projet, ou encore défendre les valeurs d'éthique et de déontologie du sport. Depuis 2017, près de 5,7 millions d'euros ont été consacrés par la Région à l'athlétisme en soutien à la pratique sportive et la formation. Un investissement aussi dédié la rénovation et la création d'équipements sportifs.