7 juillet 2016

Gestion des déchets : un plan de lutte contre les dépôts sauvages

Dépôt sauvage getty
Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France

Dans le cadre de sa politique de gestion des déchets, la Région lance son plan « Île-de-France propre ». Objectif : lutter contre les dépôts sauvages en forêt sur tout le territoire francilien. Un véritable fléau contre lequel un fonds d'1 million d’euros va être mis en place dès cette année afin d’aider les acteurs de terrain à endiguer ce phénomène.

L'opération  « Région Île-de-France propre » pour une meilleure gestion des déchets

Véritables verrues dans le paysage francilien, les dépôts sauvages d’ordures sont dans le collimateur du Conseil régional. Ce dernier, dans le cadre de sa politique de gestion des déchets, a déclenché ce 7 juillet l’opération « Région Île-de-France propre » qui s’appuie sur quatre axes : la mise en place d’un fonds propreté, le développement des points de collecte des déchets, la sensibilisation des professionnels et le renforcement des sanctions. Chaque année, les dépôts sauvages représentent jusqu’à 25 kg/habitant sur certains secteurs et génèrent des coûts de prise en charge très élevés, de l’ordre de 7 à 13 euros par habitant.

Les forêts comme principales victimes des dépôts sauvages

L’Office national des forêts (ONF) a ainsi collecté 1.600 tonnes de déchets dans l’ensemble des forêts franciliennes en 2015. « Cela touche tout le massif forestier d’Île-de-France et  les chiffres explosent », constate Benjamin Beaussant, directeur du secteur IDF Est à l’ONF. « Rien que pour la forêt de Fontainebleau (77), nous avons collecté 350 tonnes de déchets, dont 280 tonnes de déchets de chantier en 2015 contre 200 en 2014 », ajoute le responsable. Coût de la facture : 200.000 euros soit une augmentation de 50.000 euros en un an.

La terminologie de « dépôts sauvages » fait référence à des situations variées, allant des encombrants déposés dans les centres villes aux déchets de construction en zone rurale. Pour l’année 2016, un budget de 940.000 euros est prévu par la Région afin d’aider les acteurs franciliens dans leur gestion des déchets et autres actions de lutte contre ces sources de nuisance.