27 août 2014

Gestion des déchets du bâtiment : le Predec, c'est quoi ?

Le Predec, Plan régional de prévention et de gestion des déchets issus des chantiers du bâtiment et des travaux publics, a été adopté en juin 2015 par le Conseil régional d'Île-de-France. Mais à quoi sert ce dispositif ? 

Pourquoi réduire et améliorer la gestion des déchets de chantier ?

  • Favoriser l’émergence de filières et d’une économie circulaire locale et régionale (prévention/éco-conception/réemploi/ réutilisation/recyclage)
  • Rééquilibrage et solidarité territoriale : les 2/3 des capacités des installations de stockage de déchets inertes se situent en Seine-et-Marne.
  • Développer le recyclage des matériaux : l’Île-de-France souffre d’un déficit de production de matériaux naturels par rapport à ses besoins.
  • Optimiser le transport et favoriser le report modal : compte tenu des volumes générés, le transport des déchets du BTP, majoritairement routier, représente un fort enjeu environnemental.
  • Impliquer l’ensemble des acteurs, dont la maîtrise d’ouvrage, pour réduire et trier les déchets de chantier : maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises du bâtiment et des travaux publics… Tous ont une part de responsabilité sur la bonne gestion des déchets issus de leurs chantiers.
  • Favoriser la traçabilité et le contrôle : au regard des « mauvaises pratiques » identifiées lors des travaux d’élaboration du plan (exhaussement de sols agricoles, dépôts sauvages, brûlage..), il est indispensable d’encourager un encadrement et un contrôle strict de la gestion des déchets du BTP.
  • Améliorer la connaissance des déchets du BTP : contrairement aux déchets ménagers ou dangereux, très peu d’informations sont disponibles concernant les flux de déchets issus de l’activité du BTP, et leurs modes de gestion.

Les orientations du Predec

Le Predec vise à définir et coordonner l’ensemble des actions à mener par tous les acteurs publics ou privés en vue d’assurer la réalisation des objectifs généraux en matière de gestion des déchets tels que définis par le Code de l’environnement (articles L.541-1, L.541-2, L.541-2-1). Il constitue non seulement un instrument évolutif de programmation et d’organisation, mais aussi un outil de mobilisation, d’information et de sensibilisation à destination d’un large public.

Avec le Nouveau Grand Paris et le SDRIF, les enjeux en matière de développement urbain et donc de gestion des déchets de chantier sont très importants en Île-de-France pour les années à venir. La prospective du Predec est menée à deux horizons conformément à la réglementation : 2020 et 2026.

Le contenu du Predec

♦ Un programme de prévention : une priorité pour réduire la production de déchets de chantier et leur nocivité ;

♦ Des objectifs sur les déchets inertes : réutilisation/recyclage, limitation des mauvaises pratiques, valorisation en réaménagement de carrières, rééquilibrage des capacités de stockage ;

♦ Des objectifs sur les déchets non dangereux et dangereux : améliorer la gestion des déchets des artisans du BTP, développer le tri sur chantier, augmenter les performances des installations de tri, développer les filières de recyclage, améliorer la déconstruction sélective ;

♦ Des objectifs sur le développement des modes de transport alternatifs et l’optimisation du transport routier ;

♦ Des objectifs transversaux : accompagnement de l’évolution des pratiques, implication de la maîtrise d’ouvrage, développement de l’économie circulaire à différentes échelles territoriales.