20 septembre 2018

Francophonie : la stratégie de l'Île-de-France

Pour devenir chef de file de la francophonie, la Région adopte une stratégie transversale pour soutenir notamment l'apprentissage du français à l'étranger, ainsi que la création artistique et les échanges économiques de ceux qui le parlent.

La Région investit pour la francophonie

Lancement du premier réseau d’incubateurs francophones franciliens et africains pour start-up vertes et sociales, aide à la création d’une école de codage à Tunis, soutien à la mobilité d’apprentis franciliens et québécois... Parce qu’elle est amenée à investir de plus en plus, dans le cadre de sa coopération décentralisée, dans des projets structurants dans des pays francophones (plus de 770.000 euros depuis 2016), la Région a décidé de se doter d’une stratégie en matière de francophonie. Cette dernière a été votée le 20 septembre 2018 par les élus régionaux.

Une stratégie transversale avec 5 objectifs

Cette stratégie, qui doit mobiliser les différentes politiques sectorielles de la Région en faveur d’une même ambition, se veut transversale et doit faire de l’Île-de-France le chef de file de la francophonie.

Elle comprend pour cela 5 objectifs :

  • Promouvoir l’apprentissage du français à l’international et le multilinguisme en Île-de-France
    Ex : aide à la création de laboratoires de langues dans des écoles francophones à l’étranger, établissement de partenariats entre des lycées franciliens et étrangers, poursuite de l’accueil d’étudiants et chercheurs étrangers à la Maison de l’Île-de-France à la Cité internationale universitaire de Paris, ajout du français langue étrangère dans la future application d’apprentissage des langues gratuite financée par la Région
     
  • Soutenir la création artistique et les solidarités francophones
    Ex : participation à la construction et à l’équipement de lieux culturels francophones à l’étranger, promotion des échanges entre artistes francophones
     
  • Développer les échanges économiques francophones
    Ex : soutien à la création de consortiums économiques francophones sur le marché international, à la construction d’un écosystème francophone de la  recherche et développement (R&D) et de l’innovation dans les filières de l’intelligence artificielle, des nanotechnologies et du numérique
    La Région est déjà sur cette voie : sur le plan économique, par son adhésion en 2018 au Forum francophone des affaires (FFA) afin de faire bénéficier les entreprises franciliennes d’un vaste réseau d’acteurs économiques stratégiques ; sur le plan de la R&D, par la création du réseau d’incubateurs franciliens et africains Sprint en 2016, par la déclinaison africaine de Futur.e.s, le grand festival du numérique, en 2018
     
  • Mobiliser l’ensemble du territoire francilien en faveur de la francophonie
    Ex : création d’un comité des collectivités d’Île-de-France (départements en tête) qui agissent à l’international pour en augmenter la portée
     
  • Porter le plaidoyer international en faveur de la francophonie
    Ex : relais de la mobilisation francilienne auprès des autres acteurs locaux français et étrangers, des institutions gouvernementales...
Les chiffres clés de la francophonie
► 37 pays, dont 31 où le français est langue officielle (pour les 6 autres, 20 % de la population parle français)
► 16 % du PIB mondial, avec un taux de croissance moyen de 7 %
► Le français est la 5e langue la plus parlée avec 274 millions de locuteurs, soit 4 % de la population mondiale (selon des projections, 700 millions de locuteurs en 2050, soit 8 % de la population mondiale)