Publié le 31 mars 2021

Finances verte et responsable : la Région Île-de-France publie son document cadre d’émissions obligataires, dans les « meilleurs pratiques du marché » (VIGEO - EIRIS).

Cet engagement est récompensé par le prix Green Bond Awards 2021 octroyé par le Capital Finance International - CFI -  qui distingue la Région Île-de-France comme « meilleur émetteur d'obligations durables en France »

  1. La Finances verte et responsable : une priorité régionale

La Région Ile-de-France est pionnière en matière de finances verte et responsable. C’est la première collectivité en Europe à avoir émis ce type d’obligation sur les marchés financiers dès 2012.

La Région s’est depuis engagée à recourir uniquement à ces nouveaux emprunts ; leur part dans l’encours total de la dette régionale est passé de 29 % en 2015 à 75 % en 2020.

D’une manière générale, la Région a pris le double engagement de consacrer 10 Md€ aux dépenses ayant un impact positif sur l’environnement entre 2020 - 2024 et plus de 50 % du budget régional chaque année. En 2021, c’est le cas puisque plus de 2,5 Md€ seront consacrés à cet objectif.

  1. Un cadre d’émission dans les « meilleurs pratiques du marché » (VIGEO - EIRIS).

La Région Ile-de-France vient de publier son nouveau document cadre (framework) des émissions obligataires vertes et responsables pour atteindre les tous meilleurs standards du marché.

Désormais, ce cadre général détaille la contribution des projets de la Région :

  • aux objectifs de développement durable définis dans les politiques régionales d’intervention ;
  • aux objectifs définis par les Nations Unies (les ODD) ;
  • à certains objectifs environnementaux définis par l’Union Européenne dans le cadre de la classification des investissements verts (la taxonomie européenne), préfigurant le futur green bond standard.

Il s’agit de la première collectivité en Europe à s’engager dans l’alignement à ce cadre européen exigeant.

Vigeo-Eiris atteste que ce nouveau cadre place la Région en catégorie « meilleures pratiques » sur 3  des 4 piliers des Green Bonds Principles et Social Bond Principles (utilisation des ressources levées, processus de sélection et d’évaluation des projets, management des fonds).

  1. Le prix de Capital Finance International - CFI - comme « meilleur émetteur d'obligations durables en France »

Ce prix vient récompense l’émission obligataire de la Région réalise en 2020 (800 M€).

Il s'agissait du montant le plus important jamais levé par la Région sur les marchés financiers et au taux le plus bas de son histoire avec un coût moyen pondéré de 0,266 %.

Dans un souci de bonne gestion et de soutenabilité de la dette régionale, l'opération avait été répartie sur deux maturités, à 10 et 20 ans pour des montants respectifs de 550 M€ et 250 M€. Il s'agit de la première opération régionale sur deux maturités.

Cette stratégie a également permis à la Région de diversifier ses sources de financement avec un record de plus de 90 investisseurs distincts en provenance de 15 pays différents, soit une augmentation sensible par rapports aux transactions précédentes.

Fin 2020, 75 % du stock de la dette régionale est verte et responsable (contre 35 % en 2015). La Région va tendre vers 100 % dans les années futures.

Pour le jury de Capital Finance International : « La Région Île-de-France est pionnière en matière de développement durable, émettant des obligations vertes d'une valeur de 4 milliards d'euros entre 2012 et 2020 »« L’année dernière, plus de la moitié des dépenses régionales budgétisées ont contribué aux ambitions écologiques de la région ». « Le jury CFI.co remet à la Région Île de France le prix 2021 du meilleur émetteur d'obligations durables (France) ».

  1. Un cadre financier robuste

Fin 2020, le niveau de la dette s’établit à 5,75 Md€ contre 5,36 Md€ fin 2015, soit une stabilisation en euros constants (hors inflation). Pour mémoire, entre 2004 et 2015, l’encours de dette avait progressé au rythme annuel moyen de + 10 %.

Cette stabilisation est d’autant plus remarquable que les dépenses d’investissement affectées ont augmenté de plus de + 66 % entre 2016 et 2021. Grâce à une stricte maîtrise des dépenses de fonctionnement depuis 2016 (économies de 2 Md€), la Région Ile-de-France a pu aborder la crise du COVID avec des finances robustes.

La Région Île-de-France bénéficie de la meilleure note possible de la part des deux agences de notation chargées de son évaluation (Fitch Ratings « AA » et Moody’s « Aa2 »).

En dépit de la crise, les ratios financiers conserveront en 2021 une orientation plus favorable qu’en 2015. Le taux d’épargne brute serait en 2021 à 22,6 % (contre 18,6 % en 2015). Notre capacité d’autofinancement devrait s’établir autour de 70 % en 2021 (contre 49,3 % fin 2015).

Contacts presse

Eléonore Flacelière / eleonore.flaceliere@iledefrance.fr