Révolution des transports : les trains franciliens fabriqués dans les Hauts-de-France

Près de Valenciennes, dans le Nord, Bombardier et Alstom construisent les futurs trains, métros et RER d’Île-de-France. Une délégation régionale s’est rendue sur place, ce 23 février, pour découvrir ces nouveaux équipements. Reportage.

Le consortium Bombardier-Alstom a remporté au début de l’année le marché des RER nouvelle génération pour la Région Île-de-France : une commande de 255 rames pour un montant de 3,75 Mds€, destinées aux lignes E et D du RER. C’est par ailleurs dans ces deux usines des Hauts-de-France que sont fabriqués les nouveaux matériels roulants qui circuleront en Île-de-France dès 2017 : Francilien et Regio 2N (Bombardier), le tram-train Dualis et le métro MP14 (Alstom).

Valérie Pécresse, présidente de la Région mais aussi du Stif (Syndicat des transports d’Île-de-France), accompagnée de son vice-président chargé des Transports, Stéphane Beaudet, du directeur général du Stif, Laurent Probst, et du président du directoire de la SNCF, Guillaume Pepy, s’est rendue sur place, le 23 février, pour visiter les chaînes de production des futurs trains, métros, trams et RER, et annoncer de nouvelles commandes. Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, a accueilli la délégation, sans oublier de rappeler combien les commandes de l’Île-de-France sont importantes pour l’économie locale.

L’occasion également pour la présidente de la Région de rappeler les objectifs de la « révolution des transports » qu’elle a engagée en Ile-de-France : 708 trains neufs ou rénovés d’ici 2021, pour un programme total d’investissement de 9,5 Mds€.

 

Regio 2N, le nouveau train de banlieue

Chez Bombardier, à Crespin (Nord), la production du Francilien se poursuit. Le constructeur en fabrique 2 par mois. La vraie nouveauté se trouve sur la chaîne de production voisine : le Regio 2N. Ce train à 2 niveaux, dont le Stif a commandé 42 rames, circulera dès décembre 2017 sur la ligne R, qui dessert le sud de l’Île-de-France (Melun, Montereau…). Il pourra former des rames pouvant mesurer jusqu'à 330 mètres et accueillir 3.084 voyageurs . Ce train sera accessible aux personnes à mobilité réduite et équipé de tablettes pliantes sur certains sièges, Des prises de courant seront disposées entre les fauteuils, et des écrans indiqueront les arrêts desservis. Enfin, on y retrouvera de larges fenêtres et dessièges aux couleurs vives comme dans le Francilien.

Valérie Pécresse a annoncé que le Stif commandera, d’ici à mai, 99 nouveaux Regio 2N : 80 pour la ligne N (Montparnasse, Rambouillet et Mantes-la-Jolie) et 19 pour la ligne D du RER (Malesherbes). Livraison attendue entre 2019 et 2021. Il en sort actuellement 4 rames par mois des usines Bombardier.

Quelques kilomètres plus loin, sur le site d’Alstom à Petite-Forêt (Nord), la délégation régionale a pu constater que la fabrication du tram-train Dualis se poursuivait : dès juillet 2017, il équipera la ligne du tram 11 express entre Épinay-sur-Seine et Le Bourget (93), et plus tard la nouvelle branche du tram 4 ainsi que le tram 12 express entre Massy et Évry (91) et le tram 13 express entre Saint-Cyr-l’École et Saint-Germain-en-Laye (78). Alstom doit également bientôt commencer la production de 55 rames MP14 destinées aux lignes 4, 11 et 14 du métro. Et d’ici 18 mois, l’entreprise commencera avec Bombardier la production des rames du RER NG.

Photos : © Éric Flogny/Picturetank 

Tags