François-Xavier Chauvet

Une Région de plus en plus attractive à l’international

Avec 15% d’investissements étrangers de plus qu’en 2015, l’Île-de-France fait désormais partie des régions les plus attractives du monde.

La Région a souhaité développer une stratégie pragmatique et offensive dans le cadre du Brexit (NDLR : sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne). Mais  Valérie Pécresse, la présidente de la Région, et son équipe ont dès leur arrivée fait de l’attractivité une priorité. « Le Brexit n’est pas un déclencheur mais un catalyseur. Notre attractivité n’est pas le fruit des circonstances mais le produit d’un travail constant et innovant », a d’ailleurs rappelé la présidente de l’exécutif régional lors de la présentation du bilan de l’attractivité 2016 chez Paris Region Entreprises (PRE) ce mardi 28 mars.

En 2017, la Banque HSBC va ainsi transférer 1.000 emplois de Londres à Paris tandis qu’Amazon Web services a annoncé l’ouverture de 3 datacenters en région parisienne. « Notre décision d’investir a été motivée par les opportunités liées à un des plus grands marchés européens, l’excellence logistique, la productivité de la main-d’œuvre et un environnement encourageant pour la créativité et l’innovation », témoigne pour sa part le président du groupe japonais IRIS Ohyama qui a ouvert une unité de fabrication et un centre logistique à Lieusaint (77).

Première région économique d’Europe, l’Île-de-France a de nombreux atouts à faire valoir, à commencer par des infrastructures de transport qui se modernisent et une compétitivité qui s’améliore.

Pour rendre notre territoire toujours plus attractif une stratégie résolument pro-business a été mise en place :

Et les résultats sont déjà au rendez-vous puisque, en 2016, la Région Île-de-France a attiré 359 investissements venus de l’étranger, soit 15% de plus qu’en 2015. Des investissements à 50% européens, qui ont permis de créer plus de 6.500 emplois.

 

Photo : La Défense © Cyrus Cornut/Dolce Vita/Picturetank

Tags