La Région investit 110 M€ pour la construction du canal Seine-Nord Europe

La rédaction
Long de 107 km, le futur canal favorisera le fret fluvial entre la Seine et l'Europe du Nord et permettra de débarrasser la route de 500.000 camions chaque année.

C'est l'un des grands chantiers des années à venir. Le canal Seine-Nord Europe, doit permettre de relier la Seine aux 20.000 km du réseau fluvial nord européen. Le Conseil régional a voté ce 9 mars mars un investissement d'un montant de 110 M€ en faveur de ce projet qui va bénéficier aux territoires franciliens.

Ce futur canal de 107 km de long (un peu plus de la moitié du canal de Suez, Ndlr) permettra la navigation de bateaux capables de transporter 4.400 tonnes, soit l'équivalent de 180 poids lourds. De quoi grandement soulager l'autoroute A1, qui relie l'Île-de-France et les Hauts-de-France. Selon les estimations, 500.000 camions devraient être évités chaque année sur les routes de France à terme.

Par ailleurs, Voies navigables de France (VNF) prévoit que le chantier du canal Seine-Nord Europe se traduira par la création de 10.000 à 12.000 emplois annuels durant cinq ans. Par la suite, le canal pourrait générer jusqu'à 50.000 emplois pérennes à l'horizon 2050 liés à son exploitation ainsi qu'aux activités logistiques 

La construction du canal Seine-Nord Europe est estimée à 4,7 milliards d'euros financés par l'Union européenne (40%), par l'État (1 Md€) et par les collectivités locales (1 Md€) dont 110 M€ pour l'Île-de-France. 

Photo : © Voies navigables de France

Tags