François-Xavier Chauvet

La Région accompagne le nouvel urbanisme francilien

Soutenir la qualité architecturale sur tous les territoires. C’est l’objectif du dispositif « Dessine-moi le Grand Paris de demain », dont les 11 premiers lauréats se partageront une aide régionale de près de 600.000€.

Dans 10 ans, l’Île-de-France comptera 1 million d’habitants supplémentaires. Une évolution démographique que la Région entend accompagner en faisant de la qualité architecturale un objectif pour tous les territoires, urbains comme ruraux. Le « beau » doit être accessible à tous et, dans le cadre de la démarche « Dessine-moi le Grand Paris de demain », elle a d’ailleurs lancé un dispositif expérimental de soutien à la qualité architecturale des projets d’équipements des collectivités franciliennes, des plus modestes aux plus ambitieux. Objectif : imaginer le nouveau visage de l’Île-de-France à travers un urbanisme innovant, écologique et responsable au service de tous les Franciliens.

Dans le cadre d’un premier appel à projets, 11 dossiers ont été retenus et seront soutenus financièrement par la Région Île-de-France qui subventionnera le concours à maîtrise d’œuvre. La Région souhaite à cette occasion faciliter l’accès à la commande publique de jeunes architectes. La livraison des projets est prévue entre 2019 et 2023.

Le jury régional (voir encadré plus bas) a évalué les projets selon les critères suivants :

  • la prise en compte des besoins des usagers actuels et futurs et la capacité d’impulser de nouveaux usages,
  • la capacité du projet à favoriser le développement local et à apporter une valeur ajoutée au territoire,
  • la maîtrise des impacts environnementaux et la contribution du projet à la transition énergétique.

Équipements scolaires « polyvalents » intégrant en plus des classes des équipements dédiés à l’accueil périscolaire mais aussi aux parents : écoles, crèches, centres de loisirs… Équipements sportifs et culturels connectés, parkings aux abords des gares ou encore des liaisons douces pour favoriser les déplacements à pied ou à vélo... Voici en détail les 11 projets (localisables sur la carte ci-dessus) :

- Une nouvelle école à Coupvray (77). La Communauté d’agglomération Val d’Europe-Coupvray va lancer la construction d’un groupe scolaire de 16 classes (9 élémentaires et 7 maternelles) dans le quartier des Cent Arpents. Objectif : accompagner la construction de 400 à 800 logements dans le secteur. Cette nouvelle école disposera d’une cantine et d’un centre de loisirs, et créera une nouvelle centralité autour d’équipements multi-fonctions.

- Une Cité de l’Enfance à Saint-Germain-en-Laye (78). La ville de Saint-Germain-en-Laye va restructurer l’école Bonnenfant située au cœur du centre-ville pour y créer une Cité de l’enfance. À terme, celle-ci pourra accueillir les enfants de la crèche à la fin de l’élémentaire grâce à 12 classes élémentaires, 7 maternelles et  22 berceaux de crèche. Elle constituera également un nouvel espace de verdure au cœur de la ville grâce notamment à des potagers pédagogiques.

- Un nouveau groupe scolaire à Chennevières-sur-Marne (94). La municipalité va construire une nouvelle école de 12 classes (8 élémentaires et 4 maternelles) dans le centre-ville sur un terrain en friche. Une cantine, un centre de loisirs et une salle polyvalente pouvant accueillir jusqu’à 1.000 personnes, compléteront cet équipement.   

- L’école des Ombrages fait peau neuve à Brunoy (91). Neuf classes supplémentaitres, une nouvelle cantine, une cour redessinée : l’école maternelle et primaire des Ombrages, qui accueille actuellement 282 élèves dans 11 classes, va être entièrement rénovée à partir de 2019.

- Reconstruction du groupe scolaire Pablo Neruda à Méry-sur-Oise (95). Trop vétuste, trop petite, l’école Pablo-Neruda va être reconstruite. Elle regroupera 5 classes de maternelle et 7 classes de primaire. À terme, 360 élèves pourront y être accueillis, contre 240 aujourd’hui. À noter qu’une partie du foncier servira à la construction de 200 nouveaux logements, dont 50% de logements locatifs sociaux.      

- Un nouveau gymnase à Suresnes (92). À Suresnes, on aime le sport puisque la commune compte parmi les plus sportives des Hauts-de-Seine. Bonne nouvelle pour les pratiquants, un nouvel équipement va voir le jour dans le quartier République au sud de la ville.Il comprendra une salle de gymnastique et une salle polyvalente, et viendra par ailleurs combler une dent creuse dans ce quartier pavillonnaire.

- Un centre municipal de santé à Nanterre (92). Mieux accueillir le public en regroupant les différents services de santé municipaux dans le centre-ville : c’est l’objectif de la ville de Nanterre. Les 9 cabinets de consultation médicaux, la radiologie, la kinésithérapie, le service dentaire, la sage-femme, le planning familial et le centre de dépistage du VIH et des IST seront regroupés dans un nouveau bâtiment dans le quartier du centre. Le centre de prévention santé dont la PMI viendra compléter l’équipement.

- Une nouvelle médiathèque à Aulnay-sous-Bois (93). Elle va devenir l’équipement phare de la Ferme du Vieux Pays. Dans le cadre de la réhabilitation de cet ensemble de bâtiments ruraux construits entre le XVIIIe et les années 1930 pour en faire un pôle culturel moderne, la ville d’Aulnay va se doter d’une médiathèque ultra-moderne : imprimante 3D, maquette numérique, réalité augmentée, objets connectés…. La valorisation de ce patrimoine historique s’accompagnera de la création d’une coulée verte.

- Création d’un pôle culturel à Garges-lès-Gonesse (95). Le futur pôle culturel a vocation à réunir l’espace Lino-Ventura, le cinéma Jacques-Brel (2 salles), la Maison des arts, qui abrite le conservatoire de musique, et à terme la bibliothèque intercommunale Elsa-Triolet. Objectif : offrir un nouveau lieu de vie moderne et confortable au cœur de la ville.

- Un nouveau parking et une passerelle piétonne rénovée à la gare d’Aulnay-sous-Bois (93). Améliorer les conditions de circulation et de stationnement : la transformation du parking du boulevard Gallieni et la rénovation de la passerelle piétonne s’inscrivent dans le projet de rénovation globale de la gare. Ce nouveau parking deviendra par ailleurs une véritable « loge de quartier » et accueillera plusieurs services tels que : relais colis, conciergerie de quartier, kiosques à journaux, bornes d’informations…

- Création d’un franchissement du périphérique au Kremlin-Bicêtre (94). Une passerelle permettra bientôt de désenclaver les deux rives du périphérique. Elle favorisera les déplacements piétons et à vélo. Elle s’inscrit également dans le cadre de la création du « ruban vert » entre le parc du Coteau à Arcueil au parc Kellerman dans le 13e arrondissement 

Le jury
Présidents (élus du Conseil régional) :
Didier Bariani et Geoffroy Didier.
Membres :
- élus du Conseil régional :
Gilles Battail, Denis Gabriel, Jean-Marc Nicolle, Didier Mignot et Philippe Laurent.
- p
ersonnalités : Véronique Guitton-Bon, architecte DPLG, et Antoine Petitjean, architecte-urbaniste.

Tags