Les priorités de Valérie Pécresse pour la région

Emploi, handicap, sécurité, transports... Lors de son discours d'investiture, Valérie Pécresse, nouvelle présidente de l'exécutif francilien, a précisé ses priorités pour l'Île-de-France.

Valérie Pécresse a été élue présidente de la Région Île-de-France ce vendredi 18 décembre 2015. Lors de son discours d'investiture, elle a réaffirmé sa détermination à renouveler les pratiques politiques en Île-de-France en se consacrant exclusivement à son mandat régional. Elle a également rappelé le devoir de sobriété et d'exemplarité de l'institution régionale et de ses élus. Elle a confirmé le déménagement du siège de la région « de l'autre côté du périphérique, vraisemblablement en Seine-Saint-Denis », pour faire plusieurs millions d'euros d'économies chaque année.

Elle a également affiché les priorités de son action régionale, et particulièrement sur le front de l'emploi, en annonçant le lancement début 2016 d'une grande conférence régionale « pour la croissance, l’emploi, la formation et les conditions de travail » qui réunira l'ensemble des forces vives de la région pour définir la meilleure stratégie régionale. Par ailleurs, elle a confirmé vouloir faire de l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap la grande cause régionale de 2016.

« Révolution des transports »

En matière de sécurité, Valérie Pécresse a annoncé vouloir réactiver la convention qui lie la Région avec le ministère de l'Intérieur et mettre en place le « bouclier de sécurité » pour les Franciliens qu'elle a présenté pendant sa campagne.

Elle a également rappelé son ambition de faire la « révolution des transports » pour améliorer la vie quotidienne des millions d'usagers franciliens. Elle fait de la rénovation du matériel, de la ponctualité, de la sécurité et de l'accessibilité les volets essentiels de sa politique. Valérie Pécresse a souligné l'importance d'une meilleure desserte de la Grande Couronne via le plan « 1.000 bus » pour la Grande Couronne.

Enfin, Valérie Pécresse a rappelé son souhait d'augmenter de 20% le budget d'actions culturelles de la Région et faire de la culture mais aussi de l'éducation un volet majeur de son action.

Pour assurer la mise en œuvre de son programme, Valérie Pécresse a également constitué un exécutif régional composé de 15 vice-présidents et 6 délégués spéciaux.

 

Photo © Hugues-Marie Duclos