Nouvel effort régional pour redonner la priorité à l’emploi

Le Conseil régional a détaillé, ce 7 juillet, les mesures de sa nouvelle convention-cadre avec Pôle emploi, destinée à optimiser l’aide aux demandeurs d’emploi.

Photo : © Julien Faure/Pôle emploi

À la fin avril 2016, le nombre de Franciliens inscrits à Pôle Emploi s’établissait à près de 670.000 personnes. Un chiffre en progression de +0,1% sur un an. En parallèle, l’Île-de-France est encore l’un des moins bons élèves de l’Hexagone en matière de moyens financiers consacrés à la formation professionnelle des demandeurs d’emploi.

Pour enrayer cette spirale, le nouvel exécutif a mis en place dès son arrivée une politique volontariste en la matière : plan d’action pour l’apprentissage, mesure « 100.000 nouveaux stages » et formations supplémentaires dans le cadre du plan national « 500.000 formations pour les demandeurs d’emploi ».

Afin de mobiliser tous les leviers à la disposition de la Région pour lutter contre le chômage, le Conseil régional a signé un nouveau partenariat avec Pôle emploi, auquel sont également associés le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels et l’association régionale des missions locales.

La convention-cadre qui lie la Région et Pôle emploi depuis 2015 a été renégociée en février dernier pour la période 2016-2019. Les modifications qui y ont été apportées visent d’une part à mieux répondre aux engagements de la Région dans la feuille de route « 500.000 formations », et d’autres part à fixer cinq grande priorités.

  • Améliorer l’analyse des besoins en compétences : établir une liste des métiers en tension sur chaque bassin d’emploi et y adapter l’offre de formation professionnelle.
  • Raccourcir les délais d’orientation des demandeurs d’emploi : Pôle emploi s’engage dès 2017 à recevoir les chômeurs entre 2 et 4 semaines après leur inscription (contre plus d’un mois en moyenne aujourd’hui).
  • Améliorer l’accès à la formation : Pôle emploi et la Région s’engagent à diminuer les places vacantes dans les organismes de formation (10 à 20%) et à mieux promouvoir l’apprentissage auprès des demandeurs d’emploi, avec des référents dans chaque CFA.
  • Développer de nouveaux services numériques : lancement de deux appels à projets numériques, l’un permettant aux demandeurs d’emploi de noter leur formation en ligne, l’autre permettant de certifier ses compétences en ligne.
  • Faciliter les reprises d’entreprises et les recrutements : Les offres de reprises d’entreprise de Pôle Emploi seront communiquées à la Région et mises en visibilité sur son portail Internet.

Tags