Futur siège de la Région Île-de-France : trois sites en compétition

À la lumière des opinions des organisations syndicales et des agents consultés, Valérie Pécresse a annoncé, ce 18 mai, avoir retenu trois sites pour le déménagement prochain du Conseil régional : Saint-Ouen, Saint-Denis et Ivry-sur-Seine.

Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d'Île-de-France, a reçu ce 18 mai les sept organisations syndicales représentatives des agents de la Région (Force ouvrière, CGT, Synper, CFDT, SUD, FSU, UNSA, ainsi que Les Indépendants) afin de faire un point sur le processus de déménagement du siège du Conseil régional, suite aux réunions du Comité Technique (CT) et du Comité d'hygiène et de sécurité (CHSCT) au cours desquelles elles étaient invitées à s'exprimer sur les différents sites proposés. La décision de déménager le siège du Conseil régional au-delà du périphérique a été adoptée dès la première séance du Conseil régional qui a suivi l'élection, le 21 janvier 2016.

À la lumière des opinions exprimées par les organisations syndicales et les agents consultés sur les six sites identifiés, la présidente en a retenu trois:

Ce choix rejoint aussi les recommandations du cabinet de conseil Colliers International qui a préconisé de ne pas retenir les sites de Saint-Denis (Melchior) et de Maisons-Alfort (Triangle de l'Echât), estimant que trop d'incertitudes pèsent encore sur la faisabilité et le calendrier de ces projets, eu égard au cahier des charges de la Région. Les agents ont également très largement écarté ces deux sites ainsi que celui de Bagnolet.

Le Conseil régional d'Île-de-France va désormais entrer dans un processus de négociation avec les promoteurs des trois sites concernés afin de négocier le meilleur rapport qualité/prix. Le choix définitif du nouveau site de la Région sera effectué avant l'été.

Lors de la rencontre ce jour, Valérie Pécresse a répondu aux préoccupations soulevées par les organisations syndicales en annonçant que des expertises seront faites pour mesurer la qualité de l'air et des sols sur les différents sites. Elle a aussi donné des garanties sur l'organisation des espaces de travail, dont elle souhaite qu'ils apportent confort et convivialité aux agents tout en facilitant la transversalité entre les services.

Le processus de déménagement du siège de la Région - qui occupe actuellement 11 sites différents en plein cœur de Paris - sur un site unique fait depuis le début l'objet d'une intense concertation avec les représentants du personnel de la Région.

Les organisations syndicales ont été associées à la définition des 16 critères préalables au choix du futur site, arrêtés en mars 2016, et qui ont permis de sélectionner six sites potentiels sur les 39 offres identifiées.

Les organisations syndicales ont ensuite visité les six sites retenus dans la sélection lors d'une journée dédiée, organisée par la Région le 14 avril. La présidente de Région s'est également rendue dans chacun de ces lieux. L'ensemble des agents est tenu informé régulièrement grâce à une newsletter et un espace dédiés sur Intranet.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, tient enfin à remercier les élus locaux concernés pour leur forte implication dans ce projet et leur volonté manifeste d'attirer le nouveau siège de la Région sur leur territoire.

Tags