Aide à l’aménagement de 100 futurs quartiers innovants et écologiques

Le Conseil régional va consacrer 235 millions d’euros à la création de 100 quartiers innovants et écologiques en Île-de-France. L’objectif est d’accompagner les collectivités qui s’engageront significativement dans la construction de logements, pour atteindre la réalisation de 70.000 logements par an en Île-de-France, tout en diminuant l’empreinte écologique des villes.

Les villes d’Île-de-France vont changer de visage. Le Conseil régional vient d’adopter, lors de son assemblée plénière des 17 et 18 mars, une enveloppe de 235 millions d’euros destinée à faire émerger 100 quartiers innovants et écologiques, aussi bien en zones urbaines qu’en zones rurales, soit un objectif de 70.000 nouveaux logements par an d’ici à 2020.

Ce dispositif a trois objectifs :

  • favoriser la construction de logements autour des gares et des réseaux de transports en commun existants et à venir, tout en optimisant la mobilité au sein des quartiers et en promouvant un meilleur équilibre emploi-logement,
  • accélérer la transition écologique et l’innovation urbaine par la réduction de l’empreinte écologique des quartiers, le développement des circuits courts et circulaires et l’implémentation de nouvelles solutions d’efficacité énergétique,
  • aider les collectivités à financer les équipements de proximité indispensables à la ville comme des espaces publics, des espaces verts, des écoles, et des services publics.

Amélioration de la qualité de vie

Ces crédits serviront en priorité à construire les équipements de proximité nécessaires à l’accueil de nouveaux habitants, à aménager l’espace public pour une meilleure vie sociale et à faciliter les déplacements à pied et à vélo. Les projets sélectionnés pourront également bénéficier d’autres aides régionales en matière d’environnement (restauration de la biodiversité, production d’énergies renouvelables, valorisation des déchets, amélioration de la qualité de l’air, économie circulaire, etc.), de mobilité locale (soutien au covoiturage, etc.), d’agriculture urbaine, d’espaces de coworking ou encore de ville intelligente (utilisation du numérique pour la gestion de l’énergie, etc.).

La marque de fabrique du savoir-vivre francilien

Ces quartiers se distingueront enfin par leur desserte en transports en commun. La Région entend qu’ils soient parfaitement reliés au réseau ferré et à celui des bus. Objectif : faire de ces quartiers la marque de fabrique du savoir-vivre francilien, avec des quartiers attractifs et attrayants, végétalisés, favorisant la biodiversité, avec des logements de qualité, répondant aux normes environnementales, adaptés et accessibles aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite, destinés au plus grand nombre et à toutes les générations. Les premiers projets sélectionnés seront connus dès cette année.

Tags