3 Mds€ pour transformer les gares franciliennes

La rédaction
La révolution des transports passe par la modernisation des gares franciliennes. Le Stif vient d'approuver un plan de développement de 3 Mds€ qui portera sur la rénovation de plus de 150 des 455 gares ferroviaires d'Île-de-France.

Photo : gare rénovée d'Ermont-Eaubonne © Stif

Les gares d’Île-de-France se préparent à un grand lifting. L’objectif : en moderniser 150 d’ici à 2025. Un grand plan de développement et de modernisaton a été voté ce 30 mai par le Stif (Autorité organisatrice des transports en Île-de-France). « La rénovation des gares est essentielle dans le cadre de la “révolution des transports” que j'ai lancée, détaille Valérie Pécresse, présidente de la Région et du Stif. La gare d'aujourd'hui et de demain n'est plus seulement un lieu où l'on vient prendre son train. Elle doit évoluer pour offrir toujours plus d'intermodalité, de services et faire gagner du temps aux Franciliens. »

 

Des gares plus modernes, plus accessibles et plus sûres

L'effort de rénovation est engagé dans plus de 150 gares où des travaux sont en cours ou a l'étude. Objectifs : embellissement, amélioration de la circulation et des liaisons dans et autour des gares, signalétique voyageurs renforcée. La priorité sera donnée aux gares des villes de grande couronne. Les travaux porteront également sur l'accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Un budget de 1,4 Md€ sera consacré à la mise en accessibilité de 266 gares d'ici 2025. La modernisation comprend aussi le contrôle à distance de 200 ascenseurs et 112 escalators grâce à 300 nouvelles caméras installées d'ici 2018. La téléopération permettra ainsi de limiter la durée des pannes. Enfin, la sécurité des gares sera renforcée avec le déploiement systématique à l’horizon 2021 de la vidéoprotection et de portiques d’accès aux quais. D'ici 2019, 10 gares dont Saint-Lazare seront équipées. Par ailleurs, 700 agents dévolus à la sûreté seront déployés sur le terrain.

 

Plus de services et d'intermodalité

Lieux d'attente, les gares doivent devenir plus accueillantes et confortables. Les 120 gares qui accueillent plus de 5.000 voyageurs par jour seront équipées de toilettes d'ici à 2021, contre 46 actuellement. Le Stif va investir dans la création de 150 espaces connectés, équipés de prises électriques et d'une connexion Wi-Fi gratuite. Le dévéloppement de commerces et de services sera encouragé et soutenu sur le modèle de la gare d'Ermont-Eaubonne (95). Pour faciliter l'intermodalité entre les différents modes de transports, 20.000 places supplémentaires de parking à vélo Véligo seront également créées d’ici à 2020, ainsi qu’un service régional de location longue durée de vélos à assistance électrique. La voiture n'est pas oubliée avec la création de 10.000 places de stationnement supplémentaires en parc relais d'ici à 2021. Enfin, la réhabilitation et la transformation des gares routières d'Île-de-France est une autre étape essentielle. Le programme de rénovation-création concernera 52 Éco-stations bus sur 10 ans pour un budget de 250 M€. Deux projets sont actuellement à l'étude avec la station de bus Château-de-Vincennes et celle de la gare de Lyon.

Photo : nouvelle gare d'Ermont-Eaubonne © Stif

 

 

 

Tags