Val-de-Marne : une concertation publique pour le premier téléphérique francilien

Une concertation publique est lancée ce 26 septembre sur le projet « Téléval » qui doit relier Créteil et Villeneuve-Saint-Georges par les airs. Une dizaine d’autres projets de téléphériques sont à l’étude en Île-de-France.

 

Plus d'infos sur cette consultation sur www.cable-a-televal.fr

Plus habitués aux stations de ski, les téléphériques frappent à la porte de l’Île-de-France. Un nouveau mode de transport aérien, qui pourrait à terme relier plusieurs communes franciliennes et révolutionner le quotidien de nombreux voyageurs. Un premier projet entre Créteil et Villeneuve Saint-Georges (94) fait l'objet à partir de ce 26 septembre, et jusqu'au 28 octobre, d'une concertation.

D’une longueur de 4,5 km, le « Téléval », qui s’appellera « Câble A » à sa mise en service à l’horizon 2021, doit permettre de désenclaver des quartiers situés au cœur d’importantes coupures urbaines : passage de la RN 406, ligne TGV, gare de triage de Valenton, ce qui rend les déplacements très difficiles.

Il desservira cinq stations réparties sur les communes de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. Chaque cabine de 10 places assises circulera à un intervalle de 30 secondes. Au final, il faudra 17 minutes pour relier les deux terminus de la ligne, Créteil-Pointe du lac et Bois Matar à Villeneuve-Saint-Georges. Les prévisions de trafic prévoient jusqu’à 14.000 utilisateurs par jour lorsque la ligne 15 Sud du Grand Paris Express sera en fonctionnement.  

Vous pouvez donner votre avis sur ce projet sur le site dédié, www.cable-a-televal.fr, lors des cinq rendez-vous dans les quartiers concernés ainsi qu'à l’occasion de deux réunions publiques à Limeil-Brévannes jeudi 13 octobre à 19 heures (salle la Boîte à clous, 3, rue Émile-Zola) et à Villeneuve-Saint-Georges, jeudi 20 octobre à 19 heures (collège Pierre-Brossolette 38, avenue du Président-John-Fitzgerald-Kennedy).

D’autres projets à l’étude

Une dizaine d’autres projets de téléphériques font également l’objet d’études de faisabilité en Île-de-France (voir carte ci-dessous). «En dehors du Téléval, ces autres projets sont plus à l'état d'idées. Il faut que l'on étudie au cas par cas pour voir si les projets sont pertinents ou pas», indiquait au Figaro.fr en juillet Stéphane Beaudet, vice-président de la Région chargé des transports.

 

Tags