Dossier

Réduisons nos déchets !

La Semaine européenne de la réduction des déchets se déroule jusqu'au 27 novembre. Alors que 40 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année en Île-de-France, la Région souhaite élaborer un nouveau Plan de prévention et de gestion d’ici à 2018. Avec un objectif : « zéro déchet ».

1,5 Md€. C'est ce que coûte chaque année le traitement des 40 millions de tonnes de déchets en Île-de-France, soit 462 kg et 125 euros par an et par habitant. Afin de tendre vers une consommation plus sobre et plus responsable des ressources naturelles, la Région s'est lancée dans l'élaboration d'un nouveau Plan de prévention et de gestion qui devrait voir le jour d'ici à 2018. Avec pour objectif ambitieux d'atteindre « zéro déchet ». D'ores et déjà, plusieurs dispositifs existent afin d'accompagner les collectivités territoriales dans leur lutte contre les déchets. Par ailleurs, une mission d’exploration et de définition d’un futur plan régional anti-gaspillage alimentaire a été confiée à l'élu de Courbevoie (92) Arash Derambarsh, très engagé sur ce sujet. 

Pour plus d'infos sur la Semaine européenne de la réduction des déchets, cliquer ici

Photo : © Stéphanie Lacombe/Picturetank

6 articles
Décision du conseil régional

Un nouveau Plan de prévention et de gestion doit être élaboré d’ici à 2018 afin de parvenir à l’objectif « zéro déchet ». Un engagement pris ce 22 septembre par le Conseil régional.

Éclairage

Ce 16 octobre est la Journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire. L’occasion de rappeler les actions de la Région en la matière, notamment dans les cantines scolaires des lycées.

Pratique

Les carcasses de poulet, les fanes de carottes, le vert du poireau ainsi que le pain rassis ont plus l'habitude de finir dans nos poubelles que nos casseroles. Mais ce n'est pas une fatalité. Iledefrance.fr a demandé à des chefs ainsi qu'à La Ruche qui dit Oui !

Infographie

Aujourd'hui, consommer rime avec jeter, voire avec gaspiller. Pourtant, des solutions se mettent en place pour conjurer cette fatalité et lutter ainsi contre les pollutions en tous genres. Il s'agit notamment de favoriser le réemploi des déchets produits aussi bien par les ménages que par les chantiers, ces derniers représentant 40 millions de tonnes par an.

Reportage

Située à Paris 14e, la recyclerie qui cherche à donner une deuxième vie aux déchets issus du monde du spectacle et de l'événementiel, a ouvert un vaste lieu de stockage à Pantin qui doit servir également d'atelier d'artistes.