Objectif Paris 2024: les Ambassadeurs du sport franciliens à la rencontre des lycéens

La rédaction
Les lycéens d'Osny ont organisé, à la mi-mars, une journée de l'engagement au cours de laquelle le sport et le handisport ont été à l'honneur. Le tout en soutien à la candidature de Paris aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Plusieurs Ambassadeurs du sport franciliens se sont rendus ce 16 mars au lycée Paul-Émile-Victor d'Osny (95) lors de sa journée de l'engagement, afin de proposer des démonstrations de leurs disciplines olympiques et paralympiques aux lycéens. 

 

Cette journée était surtout une façon de promouvoir la contribution de la Région à l'héritage de Paris 2024 (NDLR : ce que laisseront les Jeux s'ils se déroulent à Paris en 2024, de façon matérielle ou immatérielle), en insistant particulièrement sur la dimension sociétale et la transmission des valeurs de l'olympisme auprès des jeunes.  

 

Badr Touzi, athlète paralympique au lancer de poids et du disque, a initié plusieurs élèves à sa discipline sur le stade du lycée. 

 

C'est Laura Bellois, lycéenne à Paul-Émile-Victor, qui est à l'initiative de le journée de l'engagement : « Les enjeux de cette journée sont importants : l'engagement, la transmission des valeurs... L'expérience des athlètes a vraiment valeur d'exemple, pour montrer notamment combien sport et handicap sont compatibles... Mes camarades sont tout aussi enthousiastes que moi, et le message passe d'autant mieux que l'organisation vient des élèves. »

 

« Qui a déjà fait du judo ici» Dans le dojo attenant au lycée, Laëtitia Payet (catégorie - 48 kg), Annabelle Euranie (catégorie - 52 kg) et Madeleine Malonga (catégorie - 78 kg), toutes trois sélectionnées aux Jeux olympiques de Rio 2016, initient plusieurs lycéens aux bases de leur discipline. 

 

Jean-Baptiste Alaize, athlète paralympique en course sur 100 et 200 mètres et en saut en longueur, a beaucoup impressionné les élèves venus nombreux et enthousiastes pour son entraînement.  

 

Un entraînement qui s'est achevé sur un sprint avec plusieurs lycéens. 

 

Les élèves se sont pressés nombreux pour faire signer leurs t-shirts par les athlètes olympiques et paralympiques présents. 

 

Dans le gymnase du lycée, des étudiants en sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), futurs formateurs en sport, ont monté des ateliers d'inititiation handisport : basket fauteuil, parcours non-voyants... afin de faire prendre conscience aux élèves des sensations éprouvées par les sportifs atteints d'un handicap. 

 

Photos : © Laurent Villeret/Dolce Vita/Picturetank

Tags

Héritage Paris 2024 : les axes majeurs de la Région

Les Jeux olympiques et paralympiques doivent être l’occasion de laisser un héritage, matériel ou immatériel, dans le pays d’accueil : développement économique, amélioration de l’environnement, des transports, de l’éducation… Pour la Région Île-de-France, les ambitions en termes d’héritage de Paris 2024 relèvent de 3 axes :

• la formation professionnelle et l'emploi (secteur du tourisme), avec notamment le dispositif 100.000 stages pour favoriser l’accès des jeunes au marché de l’emploi ; les Volontaires du tourisme, qui accueillent et guident les touristes, et suscitent des vocations pour travailler dans ce secteur d’avenir 

l'éducation par le sport, la transmission des valeurs de l’olympisme et la culture, avec le soutien à la pratique du handisport, à la pratique féminine, notamment grâce au dispositif des Ambassadeurs du sport, des athlètes ayant participé aux JO, qui rencontrent les jeunes et les sensibilisent aux enjeux du sport ; et également grâce au soutien aux îles de loisirs, qui permettent une pratique sportive pour tous

le développement durable et les transports, avec le dispositif des 100 quartiers innovants, pour mieux construire des quartiers exemplaires, innovants et respectueux de l’environnement, le soutien aux territoires ruraux, la lutte contre la précarité énergétique


Plus d'infos sur le site de Paris 2024

 

Les Ambassadeurs du sport de la Région Île-de-France 2017-2020

Parce que le sport représente un formidable vecteur d’éducation et de cohésion sociale, la Région a créé les Ambassadeurs du sport francilien et de l’olympisme : des athlètes franciliens sélectionnés aux derniers Jeux olympiques et paralympiques s’engagent  à aller à la rencontre des lycéens, des apprentis et des jeunes sportifs des pôles Espoirs pour promouvoir les valeurs humanistes véhiculées par le sport et l’olympisme et échanger sur leurs motivations et la pratique du sport de haut niveau.

Éclairage

Des lignes de transports publics créées ou prolongées, un village olympique appelé à se transformer en quartier exemplaire... : Paris 2024 léguera du concret qui améliorera la vie des Franciliens par une transformation et un décloisonnement des territoires.

Carte

Du Stade nautique de Vaires-sur-Marne (77) au Centre aquatique de Saint-Denis-Aubervilliers (93), la Région s'engage à investir 209 millions d'euros pour les infrastructures sportives, mais aussi en faveur des transports dans le cadre de la candidature de Paris 2024.