Dossier

La lutte contre les violences faites aux femmes: Grande Cause régionale 2017

Pour faire de l'Île-de-France une région solidaire et exemplaire, l'éxécutif régional a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes sa grande cause régionale 2017.

Violences conjugales, viols, harcèlement, excision… Malgré un arsenal juridique renforcé, les femmes sont les premières victimes de nombreuses formes de violences, et particulièrement en Île-de-France où 11% des Franciliennes en sont victimes, contre 9% des Françaises.

Face à ce constat, la Région Île-de-France a déclaré la lutte contre les violences faites aux femmes Grande Cause régionale 2017. Cette volonté se concrétise par le lancement d’un appel à projets pour soutenir  toutes les initiatives de prévention ou de sensibilisation : soutien aux victimes, accompagnement social, juridique ou psychologique... La Région aide également les femmes battues à se loger loin de leur conjoint violent, en augmentant le quota de logements mis à leur disposition de 50 à 100, via la Fédération nationale solidarités femmes, qui permet de reloger des femmes victimes de violences conjugales. Un programme plus large de soutien à l’égalité femmes-hommes a été lancé, ainsi que le renforcement de l’aide aux victimes en général dans le cadre du Bouclier de sécurité. Enfin, un appel à projets sur la place des femmes dans l’espace public va être ouvert, afin de valoriser toutes les initiatives permettant aux Franciliennes de se sentir partout chez elles.

 

 

7 articles
Décision du conseil régional

Avec l’adoption du « Bouclier de sécurité », la Région a souhaité faire de la sécurité des Franciliens une de ses priorités. Le dispositif cadre pour mieux protéger les victimes s’inscrit en complémentarité des actions menées.

Article

Égalité, liberté et protection sont les 3 piliers de la stratégie régionale pour l’égalité femmes-hommes, tandis la lutte contre les violences faites aux femmes a été déclarée Grande Cause régionale 2017. Tour d’horizon des mesures à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Interview

La Région a renouvelé sa convention avec la Fédération nationale Solidarité femmes (FNSF), qui permet de reloger des femmes victimes de violences conjugales : l’objectif régional de mise à disposition de logements destinés à accueillir ces femmes est porté de 50 à 100 logements par an minimum.

Décision du conseil régional

Ce 25 novembre marque la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. L’occasion de rappeler les actions engagées par la Région dans la lutte contre ce fléau, et notamment le lancement d’un appel à projets dédié

Publication

La Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF) vient d’éditer, avec le soutien de la Région, un guide juridique complet et inédit d’aide aux femmes victimes de violences à destination des associations. Feuilletez-le en ligne ou téléchargez-le !

Vie sociale
Appel à projet
Date de clôture : 
04 mai 2018
Soutien à des projets d’envergure régionale visant à renforcer la cohésion sociale et territoriale, défendre les valeurs de la République et la citoyenneté, et favoriser la place des femmes dans l’espace public.