La rédaction

Ils se préparent à faire leur « Première Seine »

C’est une initiative de Rock en Seine et de la Région Île-de-France : des tremplins musicaux baptisés « Première Seine », réservés aux groupes de lycéens franciliens. Reportage lors de la première sélection, au Hangar à Ivry-sur-Seine.

Trois groupes de rock. Moyenne d’âge : 16 ans. Un vent de fraîcheur saturé de guitares électriques souffle sur Le Hangar, la salle de musiques actuelles d’Ivry-sur-Seine (94), lors de ce premier samedi soir consacré au projet Première Seine. Le trio Philadelphia, de Limours (91), fait de la folk ; The Lizard’s Epitaph, composé d'une chanteuse et 3 musiciens parisiens, s’adonne au rock psychédélique ; les Ivryiens de T.N.T. (Those Negative Technicians), groupe de 5 (2 filles, 3 garçons), ont entre 13 et 19 ans et font du metal !

Pendant 20 minutes, chaque groupe a donné tout ce qu’il pouvait sous le regard bienveillant mais attentif du public du Hangar. Dans la salle, leur famille, leurs copains de classe et même leurs professeurs sont venus les soutenir ! Mais aussi un jury : Marion Gabbaï, co-directrice de l’agence My Favorite et programmatrice à Rock en Seine et du dispositif Avant Seine ; Ruddy Aboab ; directeur artistique des événements de Radio Nova ; et deux membres du Hangar, Karim Hellal et Benoît Lemann.

Suspense !

À l’issue de leurs concerts, le jury se retire quelques minutes pour choisir le lauréat. Les débats sont rudes : si tous reconnaissent que les chanteuses des 3 groupes ont de très belles voix, les jurés ont des goûts très différents qui font pencher leur décision en faveur de l’un ou de l’autre. Quand Marion et Ruddy estiment que la chanteuse de The Lizard’s Epitaph sort vraiment du lot, Karim et Benoît du Hangar ne cachent pas leur préférence pour le groupe de metal. Les négociations traînent, et il faudra l’intervention d’une organisatrice de Rock en Seine pour trancher. Avec une grosse surprise, sur laquelle on préfère garder le secret jusqu’à l’annonce de tous les lauréats !

Concerts de lycéens sur la scène Île-de-France à Rock en Seine

Porté par le festival Rock en Seine et la Région Île-de-France, le projet Première Seine se veut un outil d’accompagnement des pratiques amateurs franciliennes, afin de proposer une nouvelle initiative culturelle aux lycéens. Il prend la forme de 3 soirées de concerts, organisées en collaboration avec 3 structures de musiques actuelles, dans 3 lieux distincts du territoire francilien. À l’issue de ces soirées, 3 groupes seront sélectionnés et accompagnés artistiquement et techniquement. Cet accompagnement leur permettra notamment de préparer au mieux leur performance sur la scène Île-de-France de Rock en Seine, le samedi 26 août ! Les autres groupes ayant participé aux soirées seront invités sur le festival, et se verront proposer un programme sur Summer Camp, l’espace dédié aux 12-17 ans, accolé au stand Île-de-France.

Toutes les infos sur ​www.rockenseine.com

Les prochains rendez-vous Première Seine :
Samedi 20 mai à L’Empreinte de Savigny-le-Temple (77), avec   Disorder, LastyJack, 22H22, InClouds et Ataraxy.
Samedi 10 juin, à à l'espace Hal-Singer de Chatou (78) en collaboration avec Les Zuluberlus, avec Springwater, Sweet Trap, Jo’ et Amine & James

 Photo : © Région Île-de-France

Tags