Profession agent immobilier solidaire

Xavier Frison
Avec Plateau urbain, Simon Laisney facilite l'accès à des bureaux vacants à bas coût pour le secteur culturel et associatif. Portrait de cet agent immobilier et de son association d'un nouveau genre.

L’Île-de-France compterait l'équivalent de 40 Tours Montparnasse de bureaux vides. Ubuesque, vu les difficultés qu'éprouvent associations, artistes, ou entrepreneurs qui se lancent pour trouver des locaux où travailler. Et quand ils ont enfin mis la main sur des bureaux, les loyers sont si coûteux qu’ils peuvent mettre en péril leur activité.

Résorber la vacance immobilière

À 28 ans, Simon Laisney veut faire bouger les lignes. Ce diplômé du magistère d'Urbanisme et aménagement du territoire de Paris 1 également formé au financement immobilier a créé Plateau urbain. Son association, lauréate du concours CréaRîF Entreprendre autrement 2015 organisé par l’Atelier (un organisme associé de la Région) met en relation propriétaires d'immeubles et professionnels qui recherchent des bureaux à bas coûts, en priorité des associations, des artistes ou des entrepreneurs en création d'activité.

Les surfaces ciblées sont en priorité vacantes, ou amenées à être détruites dans le cadre d'un projet urbain. Plateau urbain signe des baux précaires à tarifs réduits qui permettent au propriétaire et au locataire de ne pas s'engager sur une longue période.

Gagnant-gagnant

Pour les locataires, l'action de Plateau Urbain, c'est la possibilité d'accéder à un espace à moindre coût. Cette ristourne sur le loyer permet aux entrepreneurs de réduire le coût de lancement de leur activité et de convaincre plus facilement des investisseurs. Pour les associations, le gain financier est lui aussi important : la majeure partie des subventions peuvent être allouée à l'activité elle-même et non plus à sa domiciliation.

Grâce à Plateau Urbain, les propriétaires peuvent quant à eux économiser de 100 à 500 000€ par an. Notamment parce que la sécurisation des immeubles vacants représente un coût très important pour les propriétaires. Plateau Urbain permet de faire économiser cette somme au propriétaire sur la base d'une occupation au prix des charges de l'immeuble pour le locataire. Cela permet au propriétaire de ramener son immeuble à l'équilibre mais aussi de valoriser l'action mise en place sur son bien auprès des collectivités. En clair, tout le monde y gagne !

 

Pour lancer vous aussi votre entreprise d'économie sociale et solidaire, rejoignez le programme Entrepreneurs du changement de l’Atelier 

© Emile Loreaux/Picturetank

Tags

Publication

Prouesses technologiques, premières médicales, expérimentations sociales, environnementales, culturelles… L’innovation est partout en Île-de-France. Même à la une du magazine n°57 distribué depuis ce lundi 11 mai.