Conseil en évolution professionnelle: changez !

Xavier Frison
Coordonné par la Région, ce récent dispositif gratuit permet à tous les actifs de disposer d’une prestation de conseil en évolution professionnelle. Objectif : favoriser l’évolution et la sécurisation des parcours professionnels.

Pourquoi devrait-on exercer le même métier, dans la même branche, toute sa vie ? Avec le Conseil en évolution professionnelle (CEP), tous les actifs franciliens peuvent désormais être accompagnés de près dans leur nouveau projet professionnel et leur formation, quels que soient leur niveau ou leur ancienneté.

Gratuit, à l’initiative du bénéficiaire, ouvert aux salariés à temps complet ou partiel, aux stagiaires ou aux bénévoles associatifs, le CEP permet de faire le point sur ses aspirations professionnelles et de se construire, pas à pas, un nouvel avenir. Souple, adapté à chaque cas particulier, le Conseil en évolution professionnel est coordonné par la Région en Île-de-France. Il se vit en trois temps :

 

L’accueil

L’heure est à l’écoute avec les équipes du CEP. À cette étape, il s’agit de formuler son souhait d’évolution ou de réorientation professionnelle, glaner des informations, identifier les structures et les interlocuteurs utiles et, in fine, décider du bien-fondé de la démarche.

 

Le conseil personnalisé

Avec son conseiller, le candidat à un nouvel horizon professionnel bâtit un projet en fonction de ses aspirations, de ses compétences et du contexte économique. Avec, au choix, un bilan de compétences ou la participation à des ateliers projets.

 

L’action !

C’est la dernière étape : le conseiller en évolution professionnelle aide le candidat à mettre en place un plan de bataille pour concrétiser son projet. Il oriente, si besoin, vers des formations adaptées pour acquérir les compétences nécessaires au projet et conseille sur la meilleure manière de les financer.  

Un document de synthèse est remis au salarié, stagiaire ou apprenti, dans lequel figure la description du projet d’évolution professionnelle, la stratégie de mise en œuvre, le plan d’actions, ainsi que l’éventuel plan de formation et de financement.

Tags

Photo : © Patrick Gaillardin/Picturetank

 À qui s’adresser ?

Salariés, intermittents du spectacle et ex-CDD des secteurs de la culture, de la communication, des médias, des loisirs : http://mon-cep.afdas.com

Salariés intérimaires, Salariés permanents d'agences d'emploi, demandeurs d'emploi travaillant régulièrement en intérim : http://moncep.faftt.fr/

Salariés ou DE relevant du Fongecif : http://www.fongecif-idf.fr 

Industries et commerces en gros des vins/jus de fruits, sylviculture, bois, fleurs, pisciculture, pêche, monde rural, etc : http://ridf.fr/fafsea

Salariés ou demandeurs d'emploi à l'issue d'un CDD relevant du secteur d'activité d'UNAGECIF : http://moncep.unagecif.org

Salariés de la branche sanitaire, social, médico-social, privé à but non lucratif et demandeurs d'emploi disposant d'une expérience dans la branche : http://mon-cep.unifaf.fr/

Salariés des secteurs de l’économie sociale, de l’habitat social et de la protection sociale : http://moncep.uniformation.fr

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi : www.pole-emploi.fr 

Cadres actifs en poste ou cadres demandeurs d’emploi et jeunes issus de l’enseignement supérieur (Bac+4 et plus) : http://cadres.apec.fr

Personnes en situation de handicap : contactez directement votre CAP Emploi

Jeunes suivis en Mission locale : voir votre Mission locale 

Téléchargez la liste complète des organismes par branche d'activité :  CEP
Publication

Le numéro 55 de notre bimestriel traite de l'emploi, à travers notamment le parcours de Franciliens face à la crise. Des histoires personnelles qui incarnent la variété des aides publiques déployées par la Région. Distribué depuis ce 16 février.