COP 21 : l'Île-de-France en mode durable

Dossier
31 articles
Renaud Charles
Accès direct aux contenus
25/31
Pierre Chapdelaine

Cap sur la COP 21

Le 10 mars, la Région a dévoilé les actions qu'elle engage en prévision de la conférence internationale sur le climat (COP 21) qui se tiendra au Bourget en décembre prochain.

Ce sera un événement planétaire. Planétaire car la COP 21 qui se tiendra au Bourget (93), du 30 novembre au 11 décembre, rassemblera des représentants de 194 pays, des chefs d'État et de gouvernement, des responsables d'ONG et d'associations, des chefs d'entreprises... Planétaire aussi car le but de la COP 21, c'est justement de décrocher un accord international pour lutter contre le réchauffement climatique, un accord pour la planète. Un combat qui concerne aussi la Région Île-de-France. Première région d'Europe, elle entend faire valoir à cette occasion son expérience et ses propositions, en matière de transition énergétique, de transports et de mobilités, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de créations d'emplois verts, de rénovation énergétique des logements, de préservation des espaces agricoles et boisés. Mais elle veut aussi être force de propositions. C'est le message délivré par le président de la Région, Jean-Paul Huchon, et de la vice-présidente en charge de l'environnement, de l'agriculture et de l'énergie.

Des idées et des dessins

La Région rédigera donc une contribution sous la houlette de l’expert des politiques énergétiques de lutte face au changement climatique, Pierre Radanne, membre du comité de pilotage national de la COP 21. Tous les Franciliens pourront participer à l’élaboration de ce texte destiné à peser dans les négociations d’un éventuel accord entre les États et qui sera remis à la présidence de la COP 21 avant l’été. Autre signature au service de cette cause : la dessinatrice de presse Louison a accepté d’être « grand témoin » de la Région Île-de-France pour la COP 21. Elle contribuera, par ses dessins, à rapprocher les citoyens de cet événement sans précédent.

La mobilisation de la société civile sera l’un des objectifs majeurs de l’action régionale, avec un fort accent porté sur la jeunesse. Un agenda participatif, ouvert à tous, permettra de recenser et de partager l’ensemble des manifestations organisées partout en Île-de-France. Un label régional « Île-de-France Paris Climat 2015 » viendra identifier tous les dispositifs régionaux tournés vers la COP 21.

Enfin, la Région mobilisera de manière spécifique une enveloppe de près de deux millions d’euros pour un fonds de projets dédié à cet événement exceptionnel. Elle lancera parallèlement un Fonds régional pour la transition énergétique et plaidera pour la création d’un Fonds vert international au sein de Metropolis, l’association mondiale des grandes métropoles.

 

Tags