52,2 M€ pour soutenir 16 futurs quartiers innovants et écologiques

La rédaction
Le Conseil régional a désigné, ce 16 novembre, les premiers lauréats de l’appel à projets « 100 quartiers innovants et écologiques » lancé en mars dernier. Objectif : accélérer la construction de logements et faire émerger de nouvelles formes d’aménagement urbain sur l’ensemble du territoire francilien.

Et de 16. Voté en mars dernier, le nouveau dispositif régional, qui vise à faire sortir de terre « 100 nouveaux quartiers innovants et écologiques », a livré ses 16 premiers lauréats ce 16 novembre. 56 dossiers avaient été déposés lors de ce premier appel à projets, témoignant de l’intérêt des collectivités pour ce dispositif doté d’une enveloppe globale de 235 millions d’euros.

Les 16 premiers lauréats, qui se partageront 52,2 M€ (de 1 à 4 M€ chacun), sont les suivants : le quartier de l’Arsenal à Rueil-Malmaison (92) ; le quartier de la Gare à Montigny-lès-Cormeilles (95) ; le quartier Ouest à Limours (91) ; le quartier de la Pépinière à Villepinte (93) ; le quartier Campus Grand Parc à Villejuif (94) ; la Cité de l’agriculture urbaine à Romainville (93) ; le quartier Vieux Pays-Soleil Levant à Aulnay-sous-Bois (93) ; le quartier Louvres et Puiseux-en-France à Louvres (95) ; le quartier Chapelle International à Paris (18e)  ; le quartier l’Ancre de Lune à Trilport (77) ; le quartier Louvois à Vélizy-Villacoublay (78) ; le quartier de la Perche aux Mares au Perray-en-Yvelines (78) ; le quartier du Moulon à Gif-sur-Yvette, Saint-Aubin et Orsay (91) ; le quartier de l’École Polytechnique à Palaiseau (91) ; le quartier de l’Île de la Marne à Noisy-le-Grand (93) ; le quartier des Docks à Saint-Ouen (93). 


« Faire émerger de nouvelles formes d’aménagement urbain »

L’objectif est double : construire 70.000 nouveaux logements par an d’ici à 2020 et faire émerger les nouveaux quartiers franciliens de demain. Des lieux de vie novateurs, plus durables et connectés notamment. Pour être sélectionné, un projet de quartier doit : contribuer à l’effort régional de logement ; rendre le quartier vivant, agréable et sûr en alliant logements, emplois et services de proximité ; être exemplaire en matière de transition écologique et énergétique ; favoriser les mobilités durables ; être pensé dans sa globalité ; être ancré dans son territoire. Les projets, portés des communes ou des intercommunalités, peuvent concerner le financement d’équipements de proximité (en rapport avec la petite enfance, l’école, le sport, la culture, la santé, les loisirs, etc.), ainsi que des aménagements d’espaces publics ayant pour objectif d’améliorer la qualité urbaine, la cohésion sociale et les mobilités actives.

Interrogée par Le Journal du dimance le 13 novembre, Chantal Jouanno, vice-présidente chargée de l’Écologie et qui préside le jury de sélection, indique que « l’idée est que la Région soutienne l’émergence de nouvelles formes d’aménagement urbain, plus durables, plus novatrices, plus numériques, sur tout le territoire francilien ». Elle s’attend d’ailleurs à ce que le chiffre annoncé de 100 quartiers soit dépassé. Parmi les 16 premiers lauréats, elle met en avant notamment l’écoquartier de la Pépinière à Villepinte (93) qui prévoit la construction de 700 logements neufs dont 22% sociaux. « Il a été très apprécié par le jury parce qu’il préserve l’ancienne friche boisée autour de laquelle il a été conçu, et le bois des arbres coupés sera réemployé comme matériau de construction. »

Le jury se réunira pour une deuxième session en janvier et pour une autre à la mi-2017 (à titre indicatif, cliquer ici pour connaître les modalités de l'appel à projets clos en septembre).

A consulter : Les brochures en ligne Soutien aux initiatives d'urbanisme transitoire, Aide à l’ingénierie territoriale, 100 quartiers innovants et écologiques.

En parallèle du dispositif « 100 nouveaux quartiers innovants et écologiques », la Région a lancé un dispositif de soutien aux initiatives d'urbanisme transitoire. Le but est de permettre d'exploiter les terrains en attente de grandes opérations d'aménagement. Les premiers lauréats ont été désignés ce 16 novembre. Sur les 28 projets déposés, 9 ont été retenus, dont un éco-pâturage sur la plaine de Montjean à Rungis (94), un laboratoire du réemploi sur le territoire de la plaine de l'Ourcq (93) ainsi que la mise en œuvre d'événements éphémères à Montévrain (77). Ces projets vont bénéficier d'une aide globale de 959.800 €.    

Photo : projet de cité de l'agriculture urbaine à Romainville (93) © DR

Tags