3 mai 2016

Faire des lycées en Île-de-France les « lycées de toutes les réussites »

Inauguration lycée saint denis
Crédit photo : Conseil régional Ile-de-France

Le Conseil régional des 19 et 20 mai prochains sera très largement consacré à l’éducation et aux lycées en Île-de-France. Accélération des chantiers de rénovation et de construction d’établissement, lutte contre le décrochage scolaire et les addictions, prévention de la radicalisation, expérimentation du budget d’autonomie... Les nouvelles ambitions de la politique régionale ont été présentées ce 3 mai en conférence de presse par la présidente Valérie Pécresse, et les vice-présidentes Agnès Evren, chargée de l’Éducation et de la Culture, et Faten Hidri, chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Plus de 100 chantiers de construction ou de rénovation de lycées en retard, 10 % des établissements en sureffectif à Paris, 2 500 places manquantes dans les lycées en Île-de-France, des formations insuffisamment tournées vers l’emploi et le monde de l’entreprise… Le constat sur la situation des lycées en Île-de-France est alarmant.

Le nouvel exécutif régional présente ses principales mesures pour améliorer les conditions d’étude et de vie des lycéens, et permettre de réduire les inégalités scolaires. Objectif : faire des lycées franciliens les « lycées de toutes les réussites ».

 

Accélérer les chantiers de construction-rénovation des lycées en Île-de-France

Parmi les urgences identifiées : créer 600 nouvelles places d’enseignement général dans le secteur d’Évry-Corbeil (91) : la capacité du lycée Mendès-France de Ris-Orangis sera portée de 600 à 1 200 élèves. Par ailleurs, douze chantiers de construction ou de rénovation démarrent cette année, notamment des lycées neufs à Boulogne-Billancourt et Courbevoie (92),  et des restructurations partielles comme à Jean-Jaurès à Paris, Alfred-Costes à Bobigny (93), Fernand-et-Nadia-Léger à Argenteuil (95)… La Région veut par ailleurs créer 3 000 nouvelles places d’internat, notamment pour les jeunes filles.


Télécharger le rapport CR 83-16 : « Programme prévisionnel d'investissement 2016-2022 révisé et renforcé pour faire face à la réalité des besoins »

 

Lutter contre le décrochage scolaire

Difficultés sociales ou personnelles, maîtrise insuffisante des fondamentaux, addictions, orientation non adaptée… Les causes du décrochage scolaire, qui touche environ 30 000 lycéens en Île-de-France, sont multiples et demandent des solutions individuelles sur mesure. La Région veut mieux épauler les équipes éducatives dans cette voie, en renforçant le tutorat, assuré par des étudiants, des salariés ou des retraités, et en finançant des projets éducatifs spécifiques. Les jeunes sortis du système éducatif sans diplôme ni qualification seront mieux pris en charge par les plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs (les Psad), dont la carte sera révisée, avec des objectifs précis. La Région va également soutenir les micro-lycées, les lycées du soir et les écoles de la deuxième chance, des structures innovantes qui permettent le retour à l’école des décrocheurs.


Télécharger le rapport CR 82-16 « Lutte contre le décrochage scolaire »

 

Expérimenter un budget d’autonomie pour les lycées en Île-de-France 

Pour donner plus de liberté aux proviseurs dans la gestion de leur établissement et leur permettre plus de réactivité, la Région veut expérimenter un budget d’autonomie dans dix lycées publics franciliens. Ce budget, calculé en fonction du nombre de lycéens, permettra de financer des actions dans quatre domaines : innovation pédagogique, vie lycéenne, investissement et ressources humaines. Ainsi, les chefs d’établissement pourront choisir de mettre en place des ateliers de soutien scolaire ou d’enseignement de la programmation informatique, ou encore accueillir des lecteurs étrangers, etc. Ce budget d’autonomie profitera également aux lycéens qui pourront proposer des actions et des activités pour améliorer la vie lycéenne au sein de leur établissement.


Télécharger le rapport CR 80-16 « Expérimentation d'un budget d'autonomie pour les lycées publics franciliens »

 

Ouvrir les lycées sur le monde de l'entreprise

L’objectif est de construire davantage de passerelles entre le lycée et le monde de l’entreprise : partenariats lycées-entreprises, sensibilisation à l’entreprenariat, formation à la recherche d’emploi, mais aussi immersion des enseignants en entreprise. La Région va également développer les campus des métiers, qui regroupent sur un même lieu de formation CFA, lycées, universités, laboratoires de recherche, entreprises… Il n’en existe actuellement que deux : le campus Création numérique, image et son, et le campus Économie touristique Paris-Val d’Europe. L’objectif serait d’en créer de nouveaux : dans les métiers de l’automobile, de l’aéroportuaire à Roissy (95), dans les métiers de bouche, du numérique, des services à la personne…


Télécharger le rapport CR 94-15 « Ouvrir les lycées sur le monde de l'entreprise »

 

Rétablir l’égalité de traitement entre les lycéens du public et du privé

Aides sociales, gratuités des manuels scolaires, financement d’équipements pédagogiques, aide à la demi-pension ou aux frais de concours… Les dispositifs régionaux d’aides sociales sont rétablis pour les élèves des lycées privés sous contrat, afin d’assurer une égalité de traitement entre tous les lycéens franciliens, quel que soit le choix des parents. Le financement de travaux de sécurisation des lycées est également étendu aux établissements privés sous contrat.


Télécharger le rapport CR 86-16 « Mesures d'aides sociales et de sécurisation pour assurer l'égalité de traitement des élèves du privé avec ceux du public »

 

Récompenser l’effort et le mérite

Pour que le lycée redevienne le lieu de la promotion sociale et de la réussite, et ainsi favoriser l’accès à l’enseignement supérieur, la Région souhaite mettre en place deux nouveaux dispositifs : une bourse au mérite pour les bacheliers mention « très bien » issus de familles modestes ; et une aide pour les Franciliens qui ont commencé leur vie professionnelle sans avoir le baccalauréat, pour leur permettre de passer le Diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU) et ainsi avoir accès à l’enseignement supérieur.


Télécharger le rapport CR 96-16 « Relancer l'ascenseur social, valoriser le mérite et l'excellence »

 

Lutter contre les addictions

Les addictions et les troubles addictifs sont facteurs de décrochage scolaire pour les lycéens. Afin d’épauler efficacement les proviseurs et les professeurs, mais aussi les parents, la Région va demander à chaque lycée d’établir un diagnostic sur la situation de l’établissement en termes de consommation de substances addictives, ainsi que sur l’identification d’éventuels trafics de drogues aux alentours de l’établissement. Objectif : faire des lycées des espaces sanctuarisés. Les proviseurs pourront s’appuyer sur les associations ressources de leur secteur. La Région financera, après délibération du conseil d’administration du lycée, les établissements qui souhaitent utiliser des tests de dépistage salivaire de consommation de cannabis et/ou des éthylotests, comme la loi le permet. En fonction des résultats de ce dépistage conduit sous couvert du secret médical, la Région pourra proposer des actions de prévention spécifiques.


Télécharger le rapport CR 89-16 « Pour des lycées sans drogue et sans addiction »

 

Prévenir la radicalisation

Suite aux signalements de cas de radicalisation par de nombreux proviseurs dans leurs établissements, la Région s’engage à leurs côtés en proposant un cycle de conférences à chaque lycée francilien intitulé « Des grands témoins contre le terrorisme ». Ces conférences seront animées par des personnes qui ont vécu dans leur chair la réalité du terrorisme, comme Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten, victime de Mohammed Merah, ou Samuel Sandler, dont le fils, Jonathan Sandler, a également été assassiné par Mohammed Merah. Ces conférences donneront aux élèves des clés pour leur permettre de décrypter et de s’armer intellectuellement face au fanatisme et aux discours de haine.

Pour télécharger le dossier de presse complet en PDF, cliquer ici.

 


Télécharger le rapport CR 95-16 « Les grands témoins contre le terrorisme »