De Joinville à Nogent, le charme désuet des bords de Marne

La rédaction
Se balader en bord de Marne, c’est à la fois échapper un instant à l’agitation de la ville, et voyager dans le temps, quand guinguettes et sociétés nautiques attiraient les plaisanciers du dimanche dans une ambiance bon enfant. Goutez à cette ambiance désuète à travers une balade entre Joinville-le-Pont et Nogent-sur-Marne (94).

La rumeur de la ville cède progressivement la place aux caquetages des canards. Le chemin de halage se fait de plus en plus étroit. Les branches des saules caressent la surface de l’eau. Au milieu de la végétation apparaissent de grandes maisons colorées… Les bords de Marne, en pleine zone urbaine, offrent soudain aux promeneurs un espace de calme et de silence, et un voyage dans le temps.

Le charme champêtre des bords de Marne, qui forme de nombreux méandres au milieu des coteaux en pente douce, attire au XIXe siècle des familles bourgeoises qui y font construire de belles demeures de styles très variés : néo-classique, néo-gothique, néo-normand... Plus tard, au début du  XXe siècle, une page de l’histoire des loisirs parisiens et franciliens s’est  écrite ici : entre guinguettes et sociétés nautiques, c’est ici que viennent s’amuser  les habitants de la région.

En partant de Joinville-le-Pont (94), une balade de quelques kilomètres permet de découvrir un échantillon de cette ambiance désuète et bon enfant. Sur l’île Fanac, à laquelle on accède par un escalier et un ascenseur sous le pont de Joinville, on peut encore voir le bâtiment de l’Aviron Marne et Joinville au bord de l’eau, tandis que la guinguette Chez Jullien, l’une des premières des bords de Marne, évoquée par Emile Zola dans Le Bonheur des Dames n’existe plus.

Sur le chemin de l’île de Beauté

Sur le chemin de halage qui borde la rive gauche de la Marne, on revient un bref instant au XXIe siècle en passant sous le pont de l’autoroute A4. Après le coude de la rivière, on aperçoit à flanc de colline le Pavillon Baltard de Nogent, l’un des bâtiments des anciennes Halles de Paris, reconstruit ici dans les années 70 et reconverti en salle de concert et lieu de tournage d’émissions de télévision. A l’entrée de Nogent-sur-Marne, le chemin de l’île de Beauté (l’île n’existe plus depuis le comblement du bras de la Marne en 1968) quitte le bord de Marne et devient la promenade Yvette Horner . Sous les arbres, on devine de somptueuses maisons de plaisance, aux architectures éclectiques : style Robinson avec des morceaux de bois intégrés aux façades, colombages à la normande, villas à l’italienne, pergolas, mais aussi petits pavillons datant du début du XXe… Puis on atteint le joli port de Nogent-sur-Marne, 2e port de plaisance d’Île-de-France après l’Arsenal à Paris avec sa capacité d’accueil de 170 bateaux.

Chez Gégène, une institution

Pour finir la balade, on passe sur l’autre rive, quai Polangis. Vélos et promeneurs se partagent le chemin, tandis que de nombreux pontons sur la rivière invitent au pique-nique ou à la rêverie devant les eaux vert clair. Plus loin, apparaît une institution : Chez Gégène. Immortalisée par une chanson de Roger Pierre en 1953, cette guinguette était  l’une des plus courue des plaisanciers franciliens au siècle dernier.  Le dimanche, ce petit coin des bords de Marne accueillait canotiers, pêcheurs, promeneurs, friands de petit vin blanc et de valse au son de l’accordéon.

La promenade  peut se prolonger  au-delà de Joinville, jusqu’à Saint-Maur-des-Fossés. Pour en apprécier tous les détails, le comité départemental du tourisme du Val-de-Marne et le service Patrimoines et inventaire de la Région Île-de-France, ont réalisé un audioguide des bords de Marne via une application smartphone gratuite (voir encadré). Photos d’époque, informations historiques sur l’architecture de villégiature ou encore les loisirs nautiques, et même quelques airs d’accordéons… A écouter tout en flânant au bord de l’eau.

Tags

- Balade à retrouver dans le guide Les environs de Paris… à pied, Fédération française de la randonnée pédestre – www.ffrandonnee.fr

- À écouter : À la découverte des bords de Marne, audioguide réalisé par le CDT du Val-de-Marne et le service Patrimoines et inventaire de la Région Île-de-France , à télécharger gratuitement sur l’App Store ou Google Play 

- Nogent-sur-Marne et Le Perreux, l’Eldorado en bord de Marne
Auteur : Isabelle Duhau / Photographes : Stéphane Asseline et Laurent Kruszyk
Images du patrimoine n°237, 2005

- Bry et Champigny, dans les méandres de la Marne 
Auteur : Isabelle Duhau / Photographe : Stéphane Asseline
Image du patrimoine n°247, 2007

- L’association Culture Guinguette milite pour la sauvegarde du patrimoine des guinguettes :  11, avenue Georges Clémenceau, 94360 Bry-sur-Marne, 01 45 16 37 51 – www.culture-guinguette.com