Publié le 24 septembre 2020

En direct : le conseil régional du 24 septembre 2020

Hémicycle de Saint-Ouen

Crédit photo : Hugues-Marie Duclos/Région Île-de-France

Au menu de la séance plénière de la rentrée 2020, entre autres : la création de la société d'économie mixte régionale Île-de-France Loisirs et la stratégie régionale en faveur de l'économie circulaire. À suivre à partir de 9h sur Twitter et en vidéo sur cette page.

Vidéo de la séance de l'Assemblée plénière du Conseil régional d'Île-de-France

Le Conseil régional d'Île-de-France se réunit en séance plénière, jeudi 24 septembre 2020, dans l'hémicycle Simone-Veil, situé au siège de la Région, à Saint-Ouen (93).

Les débats sont à suivre à partir de 9h en vidéo sur cette page et sur Twitter #DirectIDF.

11 dossiers à l'ordre du jour le 24 septembre 2020

À l'ordre du jour pour les 209 conseillers régionaux d'Île-de-France, 11 dossiers dont :

  • La création de la société d'économie mixte (SEM) régionale Île-de-France Loisirs, pour redynamiser la gestion des îles de loisirs qui le souhaitent et y favoriser les investissements (téléchargez le rapport CR 2020-041),
  • La Stratégie régionale en faveur de l'économie circulaire (SREC), pour faire du « zéro gâchis » un gisement de développement, une source de compétitivité et de relocalisation d’activités, de solidarité, d’innovation sociétale, et d’emploi en Île-de-France (téléchargez le rapport CR 2020-040).
  • La création d'un fonds d'urgence ressources humaines pour les lycées franciliens, pour y permettre le remplacement rapide des agents malades du Covid-19 (téléchargez le rapport CR 2020-042).

 

Assemblée plénière du Conseil régional : composition, mission et organisation

Composée de 209 conseillers régionaux élus au suffrage universel direct pour 6 ans, l’Assemblée plénière du Conseil régional :

  • Fixe les grandes orientations de l’action régionale,
  • Définit les politiques que la Région souhaite mettre en place.

Les débats sont présidés par la présidente du Conseil régional, Valérie Pécresse, ou éventuellement un vice-président.

La séance débute par l’examen des questions orales et écrites déposées par les groupes. Puis vient l’examen des rapports et des projets de délibérations. Sur ces rapports, les groupes politiques peuvent déposer des motions de rejet préalable et de renvoi en commission. Les délibérations sont soumises au vote de l’Assemblée, à la majorité des suffrages exprimés.

Plus d'infos sur le Conseil régional, la Commission permanente, les commissions thématiques...