En direct en ligne : « Le Feu sous la glace » par l'Orchestre national d'Île-de-France

20 mars 2021

Fêtez l'arrivée du printemps avec l'orchestre soutenu par la Région ! Retrouvez-le chez vous sur écran, ce 20 mars 2021 à 20h30, pour un concert tout en joie et en chaleur avec Rachmaninov et Sibelius au programme.

 

Le Feu sous la glace

C'est le 12e rendez-vous en ligne que propose l'Orchestre national d'Île-de-France depuis novembre 2020, dans le cadre de son programme « Ondif live ! ».

Après un concert intitulé « Avant l'aube », le 13 février 2021, qui réunissait Mozart, Hartmann et Kraus, retrouvez ce 20 mars 2021 à 20h30 : « Le Feu sous la glace ».

Au programme à cette occasion :

  • Rachmaninov : le Deuxième Concerto (1901),
  • Sibelius : la Deuxième Symphonie (1901).

 

Ces morceaux seront interprétés par l'Orchestre national d'Île-de-France placé sous la direction de Case Scaglione, avec Yeol Eum Son au piano (2e prix du Concours Tchaïkovski de Moscou, juste derrière Daniil Trifonov).

Dans une captation vidéo réalisée à la Philharmonie de Paris.

Un concerto antidote à la noirceur

Le Deuxième Concerto (1901) de Rachmaninov commence avec la mélodie peut-être la plus longue, la plus intense et la plus chaude de tout le répertoire classique ! Une ligne généreuse pour laquelle l’orchestre en entier se met à l’unisson avec le piano.

Difficile de croire que ce concerto a été composé après 3 années de déprime sévère. À moins qu'on ne voie dans une telle musique un antidote à la noirceur, parce que le lyrisme fait du bien et donne des ailes…

Une symphonie mêlant chaleur méridionale et glace finlandaise

Tout à fait contemporaine, la Deuxième Symphonie (1901) de Sibelius a été commencée en Italie. On y sent la chaleur méridionale mêlée aux espaces glacés de la Finlande : là tout n’est que vastes étendues sonores, bribes de thèmes folkloriques et grands élans lyriques.

L'Orchestre national d'Île-de-France

Créé en 1974, l'Orchestre national d'Île-de-France est financé par la Région Île-de-France et le ministère de la Culture. Réunissant 95 musiciens de premier plan, il donne 130 concerts par an, en Île-de-France pour l'essentiel, mais pas seulement. Dans des répertoires variés (de la musique classique à la musique de film) et devant tous les publics (y compris les enfants, pour lesquels il organise même des actions éducatives et des concerts participatifs). Depuis septembre 2019, Case Scaglione assure la direction musicale de l'Orchestre et en est le chef principal. Plus d'infos.

Informations pratiques

Adresse

France