En direct en ligne : « Avant l'aube » par l'Orchestre national d'Île-de-France

samedi 13 février 2021

Au programme en « live stream » ce 13 février 2021 à 19h : la « Symphonie n°40 » de Mozart, le « Concerto funèbre » d'Hartmann et la « Symphonie funèbre » de Kraus. Concert filmé au Pôle culturel d'Alfortville.

Rejoignez le concert le 13 février 2021 à partir de 19h (dès 18h30 pour la présentation « Clé d'écoute »).

Avant l'aube, Ondif

Voici le 10e rendez-vous en ligne proposé par l'Orchestre national d'Île-de-France depuis novembre 2020, dans le cadre de son programme « Ondif live ! ». 

Après notamment un concert en direct de la Philharmonie de Paris le 10 décembre 2020 et un concert slave autour de Dvorák et Tchaïkovski le 6 février 2021, retrouvez ce 13 février 2021 à 19h : « Avant l'aube ».

Au programme :

  • Wolfgang Amadeus Mozart : Symphonie n° 40,
  • Karl-Amadeus Hartmann : Concerto funèbre,
  • Joseph-Martin Kraus : Symphonie funèbre.

Des morceaux interprétés par l'Orchestre national d'Île-de-France placé sous la direction de Roberto Gonzàlez-Monjas, également au violon.

Dans une captation vidéo réalisée au POC ! (Pôle culturel) d’Alfortville (94) par Frédéric Caillierez.

2 siècles après Mozart et Hartmann, un cri d’alarme d’une beauté saisissante

Contemporains, Wolfgang Amadeus Mozart et Karl-Amadeus Hartmann partagent le même goût du clair-obscur. La palette de couleurs tour à tour sombres et lumineuses avec laquelle le premier a composé sa Symphonie n° 40 est proche de celle d'Hartmann dans son Concerto funèbre.

Écrit 2 siècles après, en 1939, le Concerto funèbre de Karl Amadeus Hartmann sonne comme un écho lointain. Datant de l'époque où la Tchécoslovaquie est envahie par les nazis et où l’Europe s'apprête à basculer dans un cauchemar général, l'œuvre semble lancer un cri d’alarme d’une beauté saisissante.

Envie d'une introduction pour mieux apprécier ce concert ? Soyez en ligne dès 18h30 pour une « Clé d'écoute » par Tristan Labouret.

L'Orchestre national d'Île-de-France

Orchestre national d'Île-de-France

Créé en 1974, l'Orchestre national d'Île-de-France est financé par la Région Île-de-France et le ministère de la Culture. Réunissant 95 musiciens de premier plan, il donne 130 concerts par an, en Île-de-France pour l'essentiel, mais pas seulement. Dans des répertoires variés (de la musique classique à la musique de film) et devant tous les publics (y compris les enfants, pour lesquels il organise même des actions éducatives et des concerts participatifs). Depuis septembre 2019, Case Scaglione assure la direction musicale de l'Orchestre et en est le chef principal.

Informations pratiques

Adresse

France