L'action régionale en faveur de la formation professionnelle

La Région est mobilisée pour offrir des formations plus nombreuses et plus adaptées, et aider l’insertion professionnelle des jeunes…

L’Île-de-France n’est pas épargnée par le chômage, qui touche près de 700.000 Franciliens.

L’une des causes est l’inadaptation de l’offre de formations aux besoins du marché du travail sur son territoire. La Région, qui considère la formation professionnelle comme une priorité, y consacre 300 M€ chaque année. Son but : permettre à chaque Francilien de s’insérer rapidement et durablement dans le monde du travail. Le tout, en donnant accès à des parcours de formation sur mesure, en permettant de construire et confirmer son projet professionnel, d'apprendre un métier, d'enrichir ses savoir-faire ou d'obtenir une certification. 

La Région cofinance avec l’État Défi-métiers, un groupement d’intérêt public qui rassemble les principaux acteurs régionaux de la formation et de l’emploi. Sa mission : accompagner l’élaboration et la mise en œuvre des politiques régionales dans le domaine de la formation, de l’orientation et de l’emploi.

Pour mieux adapter l’offre à la demande du marché du travail et coller à la fois aux besoins des entreprises et des Franciliens, la Région a revu la carte des formations professionnelles. Le territoire est désormais découpé en 25 bassins d'emplois. Elle a ainsi participé en septembre 2016 à la création du campus des métiers et des qualifications Paris-Val d’Europe, qui propose des filières de formation liées à l’économie touristique : hôtellerie, hébergement, tourisme d’affaires, métiers de l’innovation touristique, etc.).

La Région Île-de-France propose le financement de places de formation professionnelle pour les personnes en recherche d’emploi. Plus de 70 000 places de formation sont ainsi financées par la Région en 2018 dont 32 000 dans le cadre du Programme d'investissements dans les compétences (PIC) en partenariat avec l'État.

La Région a aussi lancé le programme « 100.000 premières expériences professionnelles pour les jeunes ». Le principe : toute subvention attribuée par la Région est désormais subordonnée au recrutement d’au moins un stagiaire, un apprenti ou un jeune en insertion. Une opportunité supplémentaire, pour ceux qui ne disposent pas forcément du réseau nécessaire, d’effectuer une précieuse première expérience professionnelle.

Photo : © Stéphanie Lacombe/Picturetank

Conformément au décret 2015-790, retrouvez la liste des organismes de formation attributaires d'un marché ou d'un appel à projets au 24 janvier 2018. Et découvrez en détail la démarche qualité de la Région dans ce cadre.

Afin de favoriser les synergies entre Pôle emploi et le Conseil régional et accélérer le retour à l’emploi des chômeurs en Île-de-France, Valérie Pécresse entend renégocier le partenariat qui existe entre les deux institutions.