Drones : le pôle d’excellence de Brétigny-sur-Orge

La rédaction
De la sécurité à la construction, les usages des drones sont multiples et laissent présager des opportunités de croissance et d’emploi pour les territoires. Depuis 2016, un cluster « Drones Paris Region » regroupe une quarantaine d'entreprises et partenaires en Essonne. Présentation de cet écosystème prometteur pour l’Île-de-France soutenu par la Région.

La filière drones se structure en Île-de-France : depuis octobre 2016, le cluster « Drones Paris Region » à Brétigny-sur-Orge (91) réunit une quarantaine d'entreprises et partenaires. Objectif ? Faire de l’Île-de-France un acteur majeur du secteur en favorisant le développement et la structuration de la filière, en participant à l’acceptabilité de l’usage des drones auprès des populations et en valorisant les partenariats entre les différents acteurs au niveau régional, national et international.

Outre Civic Drone, plusieurs sociétés sont déjà installées sur place, telle l’école de pilotage de drones, Drones-Center, Azur drones ou encore Drones & Good. Des partenaires académiques, scientifiques ou technologiques comme l’Onéra, l’École polytechnique, l’université d’Évry ou encore les pôles de compétitivité Astech (aéronautique et spatial) et Systematic, dédié au logiciel et au numérique, ont déjà rallié le projet.

 

Le plus grand espace de vol sécurisé de la région

Le mot cluster
Un cluster industriel ou économique est un regroupement, généralement dans un bassin d'emploi, d'entreprises du même secteur. La désignation francophone est grappe industrielle ou économique.

Le cluster propose un espace de vol sécurisé, le plus grand d’Île-de-France, dans un parc immobilier évolutif. Il dispose en effet d’une zone de vol d’une surface de 300 ha dans des expaces extérieurs mais aussi couverts. De quoi assurer la formation des pilotes ou le test de nouveaux appareils en toute sécurité. Deux bâtiments ont été rénovés et accueillent déjà des entreprises de la filière dont 7 start-up. La construction d’un bâtiment d’accueil d’entreprises innovantes de 1.500 m² est prévu au cours des prochains mois. De plus, Incuballiance, incubateur technologique de Paris-Saclay, propose d’accueillir chaque année de 3 à 5 start-up du cluster au sein de son programme d’incubation Genesis. Lieu d'échanges, il a pour but de favoriser l’émergence de projets collaboratifs stratégiques pour le développement de la filière et les synergies.

 

Une filière d’avenir en Île-de-France

Première région aéronautique française, l’Île-de-France dispose de nombreux atouts pour le développement de la filière drones :
• plus de 15% des pilotes enregistrés sont installés en Île-de-France,
• avec 30% du PIB français, l’Île-de-France comporte la plus grande densité de sociétés susceptibles d’utiliser les drones, notamment celles qui évoluent dans les marchés industriels applicatifs : sécurité, bâtiment, agriculture…
• la plupart des grands groupes possèdent leurs centres de décisions en Île-de-France

Le projet est porté par l’État, les communautés d’agglomérations locales (Cœur d’Essonne Agglomération et la communauté de communes du Val d’Essonne), ainsi que les communes locales. À ce jour, le soutien régional passe par l'engagement de fonds européens à hauteur de près de 6 M€, au bénéfice notamment de la communauté d'agglomération Cœur d'Essonne, chargée de l'aménagement du site.

Photo : © Drones & Good

Tags