Jean-Paul Huchon

Président du conseil régional

Les projets de loi relatifs à la réforme territoriale présentés ce matin en Conseil des Ministres invitent notre pays à une modernisation de son organisation territoriale.

    De fait, les régions se trouvent renforcées par de nouveaux transferts de compétences : développement économique, mobilités - par la gestion des routes – et éducation – avec la   responsabilité des collèges. Les départements resteront des acteurs majeurs de l'action sociale.

L'intensité anormale des précipitations de ces deux derniers jours a fait dans certaines zones de la région, très localisées, des dégâts considérables.

Concernant les particuliers, Jean Paul Huchon a demandé au Préfet, en plus d'une reconnaissance la plus rapide possible de l'état de catastrophe naturelle, d'informer précisément les franciliens des démarches à suivre pour être indemnisé.

J'apprends avec une très grande tristesse le décès de Gabriel Garcia Marquez. 

Auteur immense de la littérature mondiale, il a, au travers son œuvre épique qui traverse le temps, contribué au récit de la passion humaine tout autant que celui  de l'histoire de l'Amérique latine. 

Il restera sans conteste un homme et un écrivain du peuple pour qui l'émotion était le moteur de la pensée.

Je salue la déclaration de politique générale du premier ministre ce jour. Ce qui m’a frappé, c’est le réalisme et la lucidité du Premier Ministre devant la situation du pays. Ce qui m’a frappé également, c’est la capacité d’entraînement dont il a fait montre pour lui faire face et la confiance qu’il a mise dans le dialogue avec le Parlement.  

 

C’est avec une très grande tristesse que j’ai appris ce matin la mort de Marc Blondel. Mes pensées vont d’abord à sa famille et à ses proches.

Secrétaire général de Force Ouvrière (FO) de 1989 à 2004, il aura été un défenseur farouche des droits des salariés, du public comme du privé, des ouvriers comme des fonctionnaires. Retraites, protection sociale, salaires… sa voix résonne encore dans le souvenir des grandes grèves de 1995. Président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, il aimait et défendait sans transiger la laïcité.

Pages

S'abonner à RSS - Jean-Paul Huchon