L'action régionale en faveur de la recherche

En finançant des projets relevant de Domaines d’intérêt majeur ou des chaires pour les chercheurs étrangers, la Région renforce la qualité et l’attractivité de la recherche sur son territoire…

Le SRESRI (Schéma régional de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation) est le document qui définit la stratégie régionale en matière d’enseignement supérieur de recherche et d’innovation pour la période 2017-2021 (pour télécharger le SRESRI, cliquer ici ou sur le visuel ci-contre). Élaboré par la Région avec les acteurs du territoire, il vise à favoriser l’attractivité, la croissance et l’emploi et à faire de l’Île-de-France l’une des régions les plus performantes et attractives du monde.

Pour rendre à l'Île-de-France son rang de 1re région scientifique en Europe et ainsi promouvoir l'image d'un territoire de référence, performant et engagé, la Région soutient les projets relevant de Domaines d’intérêt majeur (DIM). Neuf ont ainsi été sélectionnés pour la période 2017-2020, dont la thérapie génique, les mathématiques fondamentales, les énergies renouvelables ou encore les sciences de l’ingénierie.

La Région Île-de-France finance les chaires Blaise-Pascal à destination des scientifiques étrangers de renommée dans tous les domaines : sciences exactes, sciences du vivant, sciences humaines et sociales, sciences appliquées et nouvelles technologies.

Elle soutient financièrement la mobilité à l’international des chercheurs avec des bourses destinées aux doctorants. Et elle agit en faveur de la poursuite des carrières des jeunes chercheurs et de la valorisation du doctorat.

L'Île-de-France cherche ainsi à accroître le rayonnement scientifique des laboratoires franciliens et leur attractivité pour les chercheurs et enseignants-chercheurs étrangers mais aussi, plus globalement, l'attractivité du territoire.

Photo : laboratoire de l'université de Saint-Quentin en Yvelines © Jean-Lionel Dias/Picturetank

Tags

Article

Physicien, chimiste, mathématicien, politologue, philosophe, astrophysicien... 20 nouveaux chercheurs de premier plan portent, depuis ce 28 juin, un regard pluridisciplinaire sur l'action régionale présentant une dimension scientifique ou technologique.

Aide régionale
Politique régionale de soutien aux réseaux de recherche dans des domaines ciblés que la Région a jugés porteurs d’innovation, d’excellence et d’attractivité scientifique.