La rédaction

TP'up : Mako moulages, la marque mythique ressuscitée

Depuis 2014, Agnès Beuchet a repris le célèbre fabricant de kit de moulages en plâtre pour les enfants. La petite entreprise vient de se voir attribuer une aide régionale TP'up qui lui permettra de poursuivre son développement.

Si vous êtes nés dans les années 1970 ou 1980, cette marque a forcément bercé votre enfance. Un coffret, du plâtre, des moules en latex rouge, de la peinture : Mako moulages, marque icône des années 1980, a revu le jour grâce à Agnès Beuchet en 2014. « Je travallais dans une agence. J'ai réalisé une note sur les marques emblématiques et du coup je me suis interessé à Mako car enfant je jouais beaucoup avec. J'étais une vraie “makomouleuse” », explique la chef d'entreprise. Après un an de recherches et de travail, elle rachète la marque, fondée par un Français dans années 1960 mais qui avait fini par disparaître. Puis elle quitte son ancien emploi pour se lancer dans l'aventure de l'entreprise. « Il a fallu repartir de zéro et tout apprendre pour remettre la marque sur les rails. C'est désormais chose faite, mais j'ai pour ambition de devenir un acteur majeur des loisirs créatifs en France d'ici cinq ans », assure cette maman de trois enfants.

Les coffrets, qui ont été mis aux goûts du jour, sont distribués dans de nombreuses enseignes. Les éléments qu'ils contiennent sont pour l'essentiel fabriqués en France : le plâtre dans le Vaucluse, les iconiques petits moules en latex rouge en Haute-Loire, les croisillons bleus en Dordogne, le pinceau et les pots de peinture en Île-de-France...

Pour poursuivre le développement de l'entreprise et être épaulée, Agnès Beuchet a pu embaucher une personne.

L'aide TP'up de 30.000€ va notamment lui permettre d'étoffer sa communication. « Dans les toutes petites structures comme la mienne, on est obligé d'être multi-tâches mais on ne sait évidemment pas tout faire et il nous faut des conseils et des partenaires. Cette aide est vraiment géniale » ajoute-t-elle. L'année 2018 sera consacrée à la recherche de financements et d'un grand partenaire industriel. 

Photo : Agnès Beuchet (à g.) © Mako moulages