Smart Industrie : 10 M€ pour trois grands projets industriels

La rédaction
Pour créer de l'emploi et contribuer à l'attractivité du territoire, la Région Île-de-France soutient de grands projets industriels innovants. L'ordinateur le plus puissant du monde s'imagine ainsi aux Clayes-sous-Bois (78).

Pour développer la compétitivité de l’économie francilienne, la Région mise sur des filières stratégiques (aéronautique-spatial-défense, numérique et automobile-mobilités notamment)  en raison de leur impact en termes de recherche, d’innovation et d’emplois. Dans ce cadre, elle soutient le déploiement de grands projets industriels à fort contenu technologique et porteurs emplois. 3 projets viennent ainsi de bénéficier du soutien régional pour un montant total de plus de 10 M€.
  • L'ordinateur le plus puissant du monde. 5.000.000€ pour le projet de développement d’un supercalculateur quantique, qui sera l’ordinateur le plus puissant du monde. Porté par la société Bull Atos, ce projet a un potentiel total de 500 emplois : il permet la création de 100 nouveaux emplois sur le territoire francilien et le maintien de près de 400 emplois sur le site Bull Atos des Clayes-sous-Bois (78).

 

  • Un dirigeable pour le transport des charges lourdes. 4.200.000€ pour le programme LCA60T porté par la société Flying Whales, visant au développement et à l’industrialisation d’un dirigeable pour le transport de charges lourdes. Ce projet marquera la naissance d’une véritable filière dirigeables francilienne et permettra, lors de la phase de production, de créer près de 300 emplois en Île-de-France. Cette subvention est toutefois conditionnée par l’implantation du site de production des dirigeables en Île-de-France.

 

  •  Un centre d'essais pour les véhicules autonomes. 1.000.000€ pour un centre d’essais pour les véhicules autonomes et connectés, porté par la société Utac Ceram. Ce projet permettra à la Région Île-de-France d’affirmer son leadership dans le domaine de la R&D automobile en disposant de moyens d’essais uniques en France situés au cœur de l’autodrome de Linas-Montlhéry (91). Les différents équipements du centre d’essais seront accessibles aux ETI, PME, start-up, établissements d’enseignement supérieur et instituts de recherche ayant des activités dans la chaîne de valeur des véhicules autonomes (automobile, intelligence artificielle, cybersécurité...).

Ces projets, par leur nature exceptionnelle, renforceront l’attractivité de la Région et son leadership au plan mondial. Ils participent également à l'objectif régional : faire de l’Île-de-France, d’ici cinq ans, un territoire industriel de pointe, reconnu au niveau mondial et pleinement intégré dans la révolution numérique, dont les métiers auront été rendus attractifs pour les jeunes.

Photos : supercalculateur Bull Atos © P. Stroppa/CEA ; dirigeable Flying Whales © Flying Whales

Tags