CoachGuitar, l'appli francilienne star pour apprendre la guitare

La rédaction
La jeune start-up Manomaya est lauréate du dispositif PM'up destiné à soutenir les entreprises prometteuses franciliennes. Elle a développé une appli qui permet d'apprendre à jouer de la guitare simplement, avec des couleurs.

Leur idée a tapé dans l'œil de Tim Cook, l'actuel patron d'Apple, qui leur a rendu visite en personne le 9 octobre dernier. Un signe que l'application mise au point Manomaya a du potentiel. « Ce projet est né il y a une dizaine d'années alors que j'étais au Sénégal, raconte Boris Douarre, l'un des 3 fondateurs de la start-up. Comme mon contact sur place voulait se former à l'utilisation d'un ordinateur, je lui ai acheté un livre basé sur une méthode 100% visuelle. En gros, une image correspondait à un petit texte. De mon côté, je faisais un peu de guitare sans avoir pris vraiment de cours. Du coup, je me suis dit que ça pouvait être un bon moyen d'apprendre. »

Le principe de CoachGuitar est né mais il attendra encore quelques années avant de voir le jour. Le temps que Boris rencontre ses futurs associés, Julien Meyer et Antoine Mercier, dans une nouvelle aventure professionnelle.

CoachGuitar repose sur une idée très simple : des points de couleurs indiquent là où il faut placer les doigts sur le manche de la guitare. Et pour faciliter la vie de l'apprenti joueur, seulement 5 couleurs ont été retenues. Une première version voit le jour en 2012 avec 4 cours seulement, mais le concept prend ! « On avait un peu peur mais on a eu de nombreux retours supers positifs », ajoute Boris Douarre.

Aujourd'hui, la version 5 propose plus de 600 cours. Son téléchargement sur Apple ou Android est gratuit et donne droit à un cours gratuit ainsi qu'une démo. Ensuite si l'on veut avoir accès à l'ensemble des cours, il faut souscrire un abonnement mensuel de 9,99€ par mois.

 

Une aide de 50.000€ dans le cadre de PM'up

« Nous en sommes à plus de 6 millions de téléchargement. L'appli a été traduite en 11 langues et est disponible dans 140 pays », lance Boris Douarre dont la jeune start-up compte désormais 8 salariés, à Paris 8e. Après une première levée de fonds de 300.000€ en 2016, Manomaya, qui a bénéficié du soutien de Bpifrance, compte faire une nouvelle levée de fonds d'ici la fin de l'année. Objectif : continuer de grandir.

La start-up va également bénéficier du soutien de la Région dans le cadre du dispositif PM'up. « Nous venons d'apprendre que nous sommes parmi les nouveaux lauréats. Nous allons bénéficier d'une aide de 50.000€. C'est un vrai coup de pouce qui va nous permettre de mener des actions en faveur d'un meilleur référencement par exemple », précise Boris Douarre.

En plus de PM'up, qui s'adresse aux entreprises de 5 a 250 salariés, il existe une aide pour les TPE de moins de 10 salariés, TP'up, et un fonds de soutien pour les entreprises en difficultés ou l'aide à la reprise d'entreprise, Back'up.

 
PM'up : une enveloppe régionale de 36,5 M€ par an
Depuis le début de l'année 2017, comme Manomaya, 179 entreprises ont bénéficié du dispositif PM’up, dont 75 dans le secteur du numérique et 52 dans l’industrie. La Région prévoit une enveloppe annuelle de 36,5 M€ euros pour ce dispositif destiné à financer des projets de développement d’entreprises franciliennes à fort potentiel.
Pour plus d'infos sur les aides régionales aux entreprises, cliquer ici.

Photo : l'équipe de CoachGuitar avec Tim Cook © Manomaya

Tags