Production ciné-TV soutenue : « Don Juan » en salles

du Lundi 23 mai au Jeudi 23 juin 2022

Après Don Juan, le séducteur sans scrupules, voici Don Juan en homme malheureux, obsédé par une femme qui le rejette. Soutenue par la Région, une version féministe du mythe avec Tahar Rahim et Virginie Efira.

 

Près de 200 productions ciné-TV aidées chaque année

La Région soutient la création et l'emploi dans le secteur ciné-TV à travers, chaque année :

► Les aides à la production sont remboursables dès que l'œuvre est rentabilisée.

Don Juan

C'est l'un des 21 films présentés à Cannes 2022 que la Région a soutenus (dont 4 en compétition). 

Film présenté à Cannes Première

Don Juan, de Serge Bozon, sort au cinéma ce 23 mai 2022, soit au lendemain de sa présentation à Cannes Première, section créée en 2021 qui programme des films de cinéastes reconnus.

L'action se passe aujourd'hui et le Don Juan que l'on y découvre (sous les traits de Tahar Rahim) n’est plus l’homme qui séduit toutes les femmes, mais un homme obsédé par une seule : celle qui l’a abandonné (Virginie Efira).

Résultat : il la voit se multiplier partout et est systématiquement rejeté par les femmes qu’il aborde en croyant ainsi la reconnaître.

Avec aussi Alain Chamfort (en incarnation du Commandeur), Jehnny Beth et Damien Chapelle.

Un Don Juan perdant, victime de lui-même

« Normalement, un Don Juan est victorieux, cynique et manipulateur ; là, il est perdant, sincère et démuni », résume le réalisateur. Son personnage est rejeté quand il « harcèle » les femmes, poursuit-il, et il n'est « jamais présenté comme une victime des femmes mais (...) de lui-même ».

Serge Bozon en est à son 3e film soutenu par la Région. Les précédents sont :

  • Madame Hyde (2018), qui revisite le mythe du Dr Jekyll et de Mr Hyde avec Isabelle Huppert dans le rôle d'une enseignante maltraitée par ses élèves jusqu'au jour où elle prend sa revanche de façon redoutable,
  • La France (2007), dont l'héroïne se travestit en homme pour rejoindre son amoureux, qui vient de l'éconduire, sur le champ de bataille en 1917.

En Île-de-France

Informations pratiques

Adresse

au cinéma

France

Durée : 1h40

Aide régionale (Fonds de soutien Cinéma) : 257.000 euros (aux Films Pelléas)

Tarification

Payant