Publié le 17 octobre 2019

Diaryatou Bah, Trophée ellesdeFrance 2018 du courage

Diaryatou Bah, présidente de l'organisation Excision, parlons-en ! a reçu le Prix du courage pour sa force et son combat contre l'excision.

Diaryatou Bah est née en Guinée et a subi une excision à l'âge de 8 ans. Mariée de force à 14 ans à un homme de 30 ans plus âgé qu'elle, elle a pu lui échapper à 16 ans, après avoir subi des violences conjugales et vécu 3 fausses couches. Des associations de femmes l'ont alors aidée et lui ont fait prendre conscience de l'importance pour les femmes de s'instruire et de connaître leurs droits. Elle a créé l'association Espoirs et combats de femmes et travaille au sein du mouvement Ni putes ni soumises. Elle est également devenue présidente de l'organisation Excision, parlons-en !

Merci à tous les bénévoles, militants, travailleurs sociaux. Oui, je suis une militante féministe. J’ai vécu un chemin de peur et de honte. Être là aujourd’hui me donne de la force pour continuer le combat. L’illettrisme tue les femmes. C’est en apprenant à lire et à écrire que j’ai pu devenir une femme émancipée. 
Diaryatou Bah