2 septembre 2016

Des nouveaux trains sur la ligne K

Le nouveau train dessiné pour le réseau SNCF Transilien, est mis en service ce 2 septembre 2016 entre Paris Nord et Crépy-en-Valois (60), sur la ligne K.

Des rames flambant neuves sur la ligne K

Après les lignes H, J, L et P du réseau SNCF Transilien, c’est au tour de la ligne K Paris Nord – Crépy-en-Valois de voir débarquer les rames flambant neuves du train Francilien. Fini les RIB RIO, plus connus sous le nom de « petits gris », ces trains qui circulaient depuis plus de 40 ans sur la ligne.

Depuis ce 2 septembre 2016, place à une nouvelle génération plus moderne et plus confortable, avec de larges sièges, un chauffage au sol, une climatisation performante en été... D’ici à la fin du mois, les 16 trains Francilien assureront ainsi l’ensemble des trajets de la ligne, pour un coût de 160 millions d’euros entièrement pris en charge par le Stif.

Moderniser le réseau d’ici à 2021

« Le premier levier pour améliorer la régularité des trains, c’est d’avoir un matériel performant, moderne et fiable. C’est un axe politique fort porté par la Région Île-de-France et le Stif, et qui a été mis en œuvre sans attendre », a indiqué Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, lors de l’inauguration du nouveau matériel à la gare du Nord ce 2 septembre 2016. La présidente de l’exécutif régional a d’ailleurs rappelé que « toute les lignes Transilien et RER seront concernées par ce grand plan de modernisation et qu’aucune ligne ne sera oubliée ». Ces investissements entrent dans le cadre du schéma directeur voté en juillet 2016 au Stif, qui prévoit le renouvellement ou la rénovation de 708 trains d’ici à 2021.

Au total, les 12.000 voyageurs quotidiens de la ligne K bénéficieront de 15 % d’espaces supplémentaires et disposeront de 944 places assises. Ils pourront également circuler plus facilement d’un bout à l’autre des rames, qui ne comportent pour cela aucune cloison. Cela présente l’avantage de générer un sentiment de sécurité, les passagers n’étant plus isolés dans des wagons. Toujours sur le plan de la sécurité, un système de caméras de surveillance est installé à bord.

Un train accessible pour les personnes à mobilité réduite

Mais la liste des atouts du Francilien ne s’arrête pas là. S’ajoutent à cela des écrans qui diffusent de l’information en temps réel sur les conditions de circulation, un environnement sonore plus silencieux, ainsi que des accès spécialement aménagés pour les personnes à mobilité réduite. 

Des trains plus ponctuels

Dès à présent, on estime que son arrivée devrait permettre à la ligne K de gagner en ponctualité avec un taux passant de 88 % à 92 %. Cela se vérifie d’ores et déjà sur la ligne H Paris Nord – Creil – Luzarches, la première à avoir été équipée de Franciliens. Avec 82 rames mises en service depuis 2009, elle a vu sa régularité grimper de six points, tandis que la satisfaction clients a, quant à elle, fait un bond de 11 points.    

Sur la ligne P, 35 rames sont actuellement en circulation et 55 sur les lignes L et J. Les prochaines livraisons de Francilien sont prévues en décembre sur la ligne H. D’autre part, d’ici à la fin de l’année, plusieurs conventions de financement seront soumises au Conseil du Stif pour la rénovation des trains de la ligne B et l’acquisition de nouveaux trains pour les lignes E et D (sous réserve de confirmation de la faisabilité par SNCF), ainsi que les lignes J, L et N.