La rédaction

Découvrez les solutions Innov'up de demain à Futur.e.s

Pour devenir la 1re région du monde en termes d'innovation, l'Île-de-France soutient les entreprises innovantes. Les 16 lauréats de l'appel à projets régional Innov'up Proto 2017 présentent leurs innovations lors du festival Futur.e.s, du 21 au 23 juin à la Villette.

Entièrement gratuit et ouvert à tous, Futur.e.s vous invite à toucher du doigt les innovations les plus pointues qui vont révolutionner votre quotidien dès demain. Parmi les 150 projets réunis sous la Grande Halle de la Villette, à Paris (19e) du 21 au 23 juin, vous pourrez découvrir ceux des16 lauréats de l'appel à projets régional Innov'up proto 2017, qui se partageront plus de 1,4 M€. Tour d'horizon.

Le roi du parking
Qui n'a jamais tourné en rond pour trouver une place ou encore connu le stress de retrouver sa voiture verbalisée ou, pire, à la fourrière ? Pour faciliter la vie des automobilistes, la start-up parisienne Stanley Robotics a mis au point le 1er robot voiturier extérieur qui s'occupe de garer votre voiture à l'aller comme au retour.
Pour en savoir plus, retrouvez la série d'articles d'Ici Demain réalisée par Cap Digital.
Une salle de recrutement virtuelle
Avec sa «Recruit Room», la petite start-up Davi, installée à Gif-sur-Yvette (91) entend bien révolutionner le recrutement pour les entreprises en facilitant la rencontre entre le candidat et le recruteur. Il s'agit d'une salle de pré-recrutement immersive pilotée par intelligence artificielle, dans laquelle un recruteur virtuel prépare les candidats aux entretiens d'embauche et les oriente vers les meilleures offres en fonction pour leur profil.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Un cathéter révolutionnaire
Basecamp Vascular a développé le «Curve Control», un cathéter piloté par un médecin qui permet d'intervenir très vite sur une artère bouchée et la libérer notamment en cas d'AVC. Un trajet souvent dificile rendu beaucoup plus simple avec le procédé mis au point par la start-up parisienne. Les essais cliniques de validation doivent avoir lieu d'ici la fin de l'année.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Drone de travaux
Aérial Coboticus a inventé un drone à bras articulé. Objectif du «cobot des airs» : révolutionner la maintenance industrielle en permettant de travailler sur des chantiers parfois difficile d'accès. Créée en 2015, la start-up est installée dans le Val-de-Marne et emploie 4 salariés.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Une machine à composants
Smartware a inventé une une machine ultra-performante capable de produire des milliers de composants par heure (jusqu'à 6000). Le robot PerSe est ainsi capable de produire à la chaîne les fameux «embedded secure elements (eSE)» qui sont indispensables pour que nos appareils connectés tels que nos smartphones fonctionnent. Fondée en 1996 dans l'Essone, Smartware emploi une vingtaine de salariés.
Cliquez ici pour en savoir plus.

Un logiciel pour déconnecter les appareils en vol
Comment transporter des objets qui pourraient interférer avec la sécurité des avions ? Hear & Know, basée dans les Hauts-de-Seine, est en passe de mettre au point le FlyTrack, un algorithme qui permettra aux objets connectés embarqués de de ne plus émettre des lors quils sont dans un avion. Plus besoin de passer en mode avion ! Cliquez ici pour en savoir plus.
Le véhicule en kit
Installée au Plessis-Pâté (91), la start-up XYT commercialise des véhicules électriques modulables entièrement personnalisables et évolutifs. La jeune société fondée en 2016 emploie cinq salariés et commence à se faire une place sur le marché du véhicule de livraison du dernier kilomètre en région parisienne.
Cliquez ici pour en savoir plus.
Une plateforme pour créer un chatbot
Beaucoup de chatbot sont déceptifs. C'est en partant de ce constat que les créateurs de Proxem ont imaginé leur Chatbot Studio. Il s'agit d'une plateforme qui permet aux développeurs de construire des chatbots modulables et pertinents. Installée à Paris (10e), la PME fondée en 2007 emploie une trentaine de personnes. Cliquez ici pour en savoir plus.
Un logiciel pour fabriquer les médicaments
Iktos (75) a mis au point Makya, un logiciel qui permet de scanner en un temps record les diférentes configurations de molécules possibles pour la création d'un médicament. L'algorithme utilise une base de données de plus de 86 millons de molécules. Une vraie révolution pour les laboratoires et entreprises de la santé. Cliquez ici pour en savoir plus.
Le robot cireur
Les Ateliers Laumonier, une PME familiale du Val-d'Oise, ont mis au point une cireuse de chaussures robotisée. En quatre étapes, elle exécute les gestes dans les règles de l’art du cirage. Un traitement sur mesure pour chaque modèle et pointure piloté du bout des doigts grâce à un écran tactile. L’hôtellerie de luxe figure parmi ses nombreux débouchés. Cliquez ici pour en savoir plus.
La lumière pour doper les processeurs
Multiplier par 500 la vitesse de calcul d'un processeur en utilisant la lumière et en se basant sur des principes optiques, c'est le défi que s'est lancé la start-up parisienne LightOn créée par 4 chercheurs en 2016. Premières expérimentations attendues dès cette année. Cliquez ici pour en savoir plus.
Mieux prévenir et guérir le cancer
VitaDx a mis au point une plateforme logicielle pour un diagnostic fiable et précoce du cancer de la vessie. Une pathologie dont souffrent 2,7 millions de personnes. Cliquez ici pour en savoir plus.
Spoon le petit robot
Vous le croiserez peut-être bientôt au détour d'une salle de musée, dans les couloirs d'un hôtel ou encore dans votre centre commercial préféré. Le robot Spoony a été développé par la start-up parisienne Spoon, pour interagir avec les humains et repousser les frontières des interactions homme/machine.
Cliquez ici pour en savoir plus.
Le champion des réseaux sociaux
Les équipes de Linkfluence, développent une méthode pour mieux analyser l’audience en ligne. Acteur majeur dans la social data intelligence, ils innovent dans l’audience et la présence en ligne.
Cliquez ici pour en savoir plus.
Un outil pour la maintenance des équipements militaires
LGM, groupe industriel spécialisé dans l'aéronautique et la défense, a inventé un dispositif permettant d'anticiper les dysfonctionnements des équipements. Un boîtier recueille l'ensemble des informations et permet ainsi d'optimiser leur utilisation et d'anticiper et plannifier les opérations de maintenance.
Cliquez ici pour en savoir plus.
Aux petits soins pour les seniors
Life Plus a imaginé une solution de prévention de la fragilisation complète, une montre connectée permettant d’accompagner le senior et sa famille en proposant des conseils de vie personnalisés tout en alertant quand elles ont un problème. Cette montre permet de suivre l’activité en mesurant des paramètres physiologiques précis, mais aussi de détecter les chutes ou les inactivités anormales automatiquement. Cliquez ici pour en savoir plus.

Photos : © DR