Publié le 17 novembre 2021

Débat d’orientation budgétaire 2022 : la Région poursuit sa dynamique de relance

Crédit photo : Région Île-de-France

Poursuite des actions de relance et renforcement du soutien à ses partenaires (acteurs économiques et associatifs, collectivités territoriales, personnels soignants, communautés scolaires…) : la Région Île-de-France a approuvé ses orientations budgétaires pour l’année 2022.

Dès le début de la crise sanitaire, d’une ampleur inédite, la Région a pu jouer son rôle d’amortisseur grâce aux marges de manœuvre dégagées depuis 2016. Des marges qui lui ont aussi permis de consolider la relance en 2021.

Réunis en séance plénière exceptionnelle ce 17 novembre 2021, les élus régionaux ont débattu et voté les orientations budgétaires 2022.

En 2022, la Région poursuivra sur la voie d’une transformation de sa gestion et de ses politiques publiques avec 2 objectifs majeurs :

  • Améliorer le cadre de vie des Franciliens,
  • Assurer une gestion saine et durable des finances régionales.

 Une baisse des recettes partiellement surmontée

La crise liée au Covid-19 a engendré une réduction des recettes régionales de l’ordre de - 1,5% en 2020 et de - 4,5% en 2021. Mais, après ces 2 années difficiles, une amélioration se dessine pour 2022.

La Région table sur des recettes totales de 4,6 milliards d’euros. Cette hausse de + 6,3% par rapport à 2021 permettra de revenir à un niveau identique à celui d’avant la crise.

Dépenses de fonctionnement stabilisées et poursuite de la relance de l’investissement

En 2022, les dépenses de fonctionnement représenteront 40% des dépenses totales de la Région, soit le même niveau qu’en 2021. Cette stabilisation intervient après 5 années de baisses sensibles, et alors qu’en 2019, pour la première fois depuis 15 ans, les dépenses de fonctionnement passaient sous la barre symbolique des 50 %.

La Région Île-de-France a ainsi réalisé plus de 2 milliards d’économies en fonctionnement depuis 2016, soit 385 euros par foyer.
 
La Région poursuit en parallèle la relance de ses investissements engagée dès 2016. En 2022, les investissements seront supérieurs de + 1,1 milliard d’euros (soit + 73,4%) par rapport à 2015.

En 7 ans, ce sont plus de 4,7 milliards d’euros supplémentaires qui auront été consacrés à l’investissement, soit l’équivalent de 3 années entières d’investissements en plus.

Une mobilisation forte pour la formation, l’emploi et les entreprises

Assurer la réussite de tous

  • Lycées : la Région poursuivra la mise en œuvre de son plan de construction et de rénovation des établissements en 2022, mais aussi la lutte contre le décrochage scolaire, sa politique d’aide sociale aux familles etc. Des investissements importants concerneront également la sécurisation des lycées publics et privés, et le nombre de brigades régionales de sécurité doublera.
  • Formation professionnelle : la Région continuera son action de modernisation de la formation professionnelle en particulier sur la formation et l’employabilité des jeunes, comme par exemple le revenu jeunes actifs et le permis de conduire pour les jeunes en insertion. Les moyens pour les formations sanitaires et sociales seront encore renforcés.
  • Développement économique : la Région soutiendra les entreprises franciliennes et l’innovation, avec, en plus, des moyens supplémentaires déployés pour la mise en œuvre du Pacte agricole, dont l’acte 2 est déjà programmé.

Agir pour la reconstruction écologique de l’Île-de-France

Avec ce budget, la Région entend concrétiser les 192 propositions formulées lors de la première COP régionale d’Île-de-France qui s’est tenue en septembre 2020.

Quant au budget consacré aux transports, d’un montant sans précédent, il lancera l’acte 2 de la révolution des modes de transport et des conditions de déplacement dans le territoire.

Résorber les fractures et renforcer la solidarité

La Région consolidera également son plan pour une Région plus solidaire en renforçant ses partenariats stratégiques avec les grands acteurs de la solidarité. Ainsi, le soutien aux associations œuvrant pour accompagner les personnes autistes et leur famille, Grande Cause régionale 2022, sera particulièrement renforcé.

La Région continuera également d’agir et d’investir pour réduire les fractures, notamment territoriales, avec une attention particulière pour la ruralité, grâce aux dispositifs tels que le Contrat d’aménagement régional, le Contrat rural, les Quartiers innovants et écologiques, etc.

Une solidité financière confortée

Fin 2021, la dette régionale, quasi-stabilisée en volume depuis 2015, s’élèvera à 6 milliards d’euros, après avoir progressé de + 53% entre 2010 et 2015.

Ce qui permet à la Région de voir sa crédibilité financière confirmée par les agences de notation :

  • Fitch Ratings (octobre 2021) : hausse de la note intrinsèque de la Région Île-de-France de « aa » à « aa+ », désormais supérieure à celle de l’État.
  • Moody’s (octobre 2021) : la Région conserve sa note de « Aa2 » stable.

Toujours côté finances, la Région continue d’augmenter la part des emprunts verts et responsables, conformément à ses engagements pris durant la COP régionale de 2020. Ils représentent désormais 78% de la dette régionale contre 29% en 2015.

En 2021, la Région a été la première collectivité en Europe à se financer à taux négatif sur le marché obligataire pour souscrire un emprunt vert et responsable de référence.

En replay : le Conseil régional du 17 du novembre 2021