Publié le 17 février 2022

De nouvelles mesures pour la laïcité et la lutte contre la radicalisation en Île-de-France

Statue de la République

Crédit photo : iStock

Pour faire face à la montée de la radicalisation en Île-de-France, la Région a confié à l'ex-délégué interministériel Gilles Clavreul l’élaboration d’un rapport d’évaluation intitulé « Quatre ans après la Charte : pour une nouvelle étape en faveur de la laïcité en Île-de-France ». Celui-ci propose 3 axes venant compléter le Plan régional en faveur de la laïcité, des valeurs de la République et de la prévention de la radicalisation.

► Retrouvez l'ensemble des informations sur les nouvelles mesures prises par la Région, le 16 février 2022, en faveur de la laïcité et de la lutte contre la radicalisation.

Depuis 2016, la Région se positionne comme pionnière en matière de défense des valeurs de la République et de la laïcité : elle a adopté un vaste Plan régional de défense des valeurs de la République et de prévention de la radicalisation et un règlement d’intervention spécifique visant notamment à outiller et former des acteurs associatifs et sportifs à ces thématiques. 

Au-delà de l’adoption, le 9 mars 2017, de la Charte régionale des valeurs de la République et de la Laïcité, cela s’est traduit par le développement d’un dispositif global de prévention de la radicalisation intégrant : 

  • Un programme de sensibilisation et de formation à destination des acteurs, référents et formateurs,
  • La mise en place d’un réseau d’alerte mobilisant plus de 80 référents formés au sein des Ligues, Comités sportifs régionaux, et mouvements d’éducation populaire pour faciliter la détection de signaux et risques de radicalisation,
  • L’organisation de colloques sur la prévention de la radicalisation, notamment auprès des acteurs du sport, 
  • La signature de partenariats renforcés avec le Comité national de liaison des acteurs de la prévention spécialisée (CNLAPS) et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA). 

Élaboration d’un rapport « Quatre ans après la Charte : pour une nouvelle étape en faveur de la laïcité en région Île-de-France »

Les 3 axes de propositions du rapport : 

  • Création une cellule de veille et d’appui « Laïcité et Valeurs de la République ».
  • Plan de mobilisation des associations en faveur de la laïcité et de la citoyenneté.
  • Lancement du plan « Tous formés à la laïcité ! » d’ici fin 2023.

Les actes tragiques commis par des personnes radicalisées, les signalements d’atteinte à la laïcité à l’école ou dans le milieu sportif qui émaillent régulièrement l’actualité démontrent la nécessité de renforcer encore les actions sur les questions de laïcité, de défense des valeurs de la République et de prévention de la radicalisation. 

Ainsi, la Région a confié l’élaboration d’un rapport d’évaluation spécifique à Gilles Clavreul, ancien délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme.

Ce rapport, intitulé « Quatre ans après la Charte : pour une nouvelle étape en faveur de la laïcité en région Île-de-France », vise à encourager l'émergence d'initiatives qui affirment ou réaffirment les principes de laïcité et les valeurs de la République et permettent de lutter contre les discours extrémistes.

Catégories

Descriptif

Le rapport propose la mise en place d’une structure permanente de veille, de contrôle et d’intervention, identifiée à la fois en interne et en externe, comme le point d’entrée unique sur la laïcité. 

Cette cellule remplirait 4 fonctions principales : 

  • Proposer et mettre en œuvre les orientations générales de la Région en matière de laïcité et de citoyenneté,
  • Contrôler la bonne application de la Charte de la laïcité par les associations,
  • Être un pôle ressources pour les élus, les services et les partenaires de la Région en matière de laïcité,
  • Piloter la politique de formation en matière de laïcité.

Descriptif

L’approche « veille et contrôle » est nécessaire pour repérer et sanctionner les manquements des associations pour le respect et la promotion en faveur de la laïcité, mais elle n’est pas suffisante.

En complément, les enjeux et objectifs de ce plan de mobilisation du secteur associatif sont donc les suivants : 

  • Créer et entretenir le « réflexe laïcité » parmi les acteurs du monde associatif afin de faire vivre les engagements de la Charte,
  • Installer un rapport de confiance propice à la remontée d’informations et plaçant la Région en position d’apporteur de solutions. Tout en conduisant quelques audits approfondis par an,
  • Instaurer des rendez-vous périodiques sur la laïcité, en proposant des outils (ressources documentaires, formations, conférenciers en distanciel…),
  • Organiser des visites de la cellule de veille et d’appui au sein des associations pour établir une évaluation des pratiques, un retour d’expérience sous la forme d’une fiche de visite remise à l’association,
  • Lancer un appel à projet spécifique sur la laïcité, par exemple pour conduire des actions autour de la date anniversaire de la loi de séparation des églises et de l’État.

Descriptif

L’adoption d’un plan régional « Tous formés à la laïcité » permettrait à la Région d’être en avance de phase sur l’objectif national, qui est de former tous les agents publics à l’horizon 2025. Cette action de formation, déjà engagée à destination principale des chefs d’équipe des lycées, a vocation à s’étendre aux agents placés sous leur responsabilité.

Ce plan prévoit aussi le déploiement de cette formation, sur les valeurs de la République et la laïcité, aux nouveaux élus ainsi qu’aux partenaires associatifs de la Région. Avec des programmes adaptés aux besoins propres à chaque public.

Ces cycles de formation pourraient être organisés en présentiel mais aussi à distance, en développant des outils en ligne ainsi qu’un contenu à la fois stimulant sur le plan intellectuel et immédiatement mobilisable au quotidien.

Lancement d’un appel à projets régional pour l’émergence d’actions réaffirmant les principes et valeurs de la République

Pour affirmer ou réaffirmer le principe de laïcité et les valeurs de la République sur son territoire, la Région souhaite mobiliser très largement les partenaires publics et privés autour de cette cause commune et soutenir les acteurs en capacité de proposer des solutions sur le territoire francilien et sur les réseaux sociaux. 

Pour cela, la Région lance un nouvel appel à projets afin d’encourager l'émergence d'initiatives sur cette thématique, par le biais d’actions développées dans différents milieux :

  • Scolaire, 
  • Sportif, 
  • Associatif, 
  • Carcéral, 
  • Espace numérique…

Ces actions, financées par la Région à hauteur de 50% et dans la limite de 100.000 euros, devront être menées pour :

  • Affirmer le principe de Laïcité, sensibiliser aux valeurs de la République, former à la culture républicaine.
  • Lutter contre les discours extrémistes et les ambitions de faire prévaloir des normes religieuses sur la loi commune.
  • Sensibiliser les jeunes et les parents aux questions liées à la prévention de la radicalisation et des séparatismes.
  • Accompagner des moments de débat permettant d'ouvrir le dialogue.
  • Donner corps à l’histoire, en offrant des témoignages vécus d’un passé menacé par l’oubli. 
  • Accompagner les familles en situation de fragilité ou de rupture et favoriser les espaces d’échanges entre parents, mais aussi le dialogue entre les parents et leurs enfants.
  • Développer l’esprit critique sur les discours complotistes et les fausses rumeurs.
  • Sensibiliser et éduquer aux médias et à l’information et promouvoir une citoyenneté numérique.
  • Faciliter la sensibilisation et le dialogue autour du fait religieux comme fait de société et créer des ressources pédagogiques dédiées.