L'action régionale en faveur du tourisme

L’Île-de-France étant la 1re destination touristique au monde, le tourisme est un secteur économique majeur. La Région l’aide à surmonter ses difficultés et à se développer.

Avec 50 millions de visiteurs en 2018, du jamais vu depuis dix ans, l'Île-de-France reste la tête de pont du secteur touristique en France, et est la 1re destination mondiale. La Région soutient le tourisme qui représente près de 550.000 emplois directs et indirects en Île-de-France et qui constitue un enjeu majeur tant pour le développement économique que pour l’aménagement du territoire.

Depuis les attentats de 2015 néanmoins, la Région a dû redoubler d'efforts pour que le secteur ne soit pas trop fragilisé et pour relancer une fréquentation en baisse. Dans un contexte marqué par une concurrence de plus en plus forte, chaque destination doit se réinventer pour rester compétitive. C'est pourquoi la Région Île-de-France a souhaité engager un nouveau Schéma de développement du tourisme et des loisirs, avec des actions à destination des visiteurs étrangers ou français mais aussi des Franciliens. En 2018, le budget régional a été fixé à 21 M€. 

Le Fonds régional pour le tourisme est orienté sur quatre axes prioritaires :

  • moderniser et accélerer la transition numérique du secteur touristique en développant de nouveaux outils numériques et de nouvelles offres innovantes, comme les solutions pour réduire les files d'attente pour la visite des tours Notre-Dame et au château de Versailles. La Région a également participé ainsi au financement du Paris Region Pass, un titre d'accès aux transports et à l'offre touristique (musées, monuments, parcs d'attraction...) sur un même support.
     
  • soutenir la filière par des actions de promotion et de communication pour renforcer l’attractivité de la destination Paris-Île-de-France, avec notamment le lancement du dispositif des "Volontaires du tourisme", ces jeunes qui accueillent et orientent les visiteurs des grands sites touristiques. 1600 volontaires ont ainsi été déployés depuis 2016.
     
  • favoriser l’émergence d’une « région multilingue » en accompagnant les professionnels à travers de la formation aux langues étrangères par exemple. Le cluster tourisme du Val-d'Europe (77) est un réel atout, et la création d'une école internationale du tourisme, inspirée de celle de Lausanne (Suisse), figure également parmi les pistes de travail.
     
  • renforcer la sécurité des sites et parcours touristiques à travers la mise en place de portiques de sécurité et du financement des actions déployées dans le cadre de la convention signée avec le ministère de l’Intérieur portant sur le déploiement de nouveaux commissariats mobiles sur les principaux sites touristique

Le Comité régional du tourisme assure la promotion et le développement de la destination Île-de-France par son action auprès des professionnels locaux et internationaux du tourisme. Au-delà, l’engagement de la Région dans l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 a des retombées positives sur l’attractivité touristique : promotion à l’étranger, créations d’infrastructures de transport et d’accueil…

Photo : © Région Île-de-France

 

Tags