Publié le 4 mai 2020
Mis à jour le

Covid-19 : un « Prêt Rebond » régional à taux zéro pour les TPE-PME

Crédit photo : iStock-Sarinyapinngam

Lancé en mai 2020 par la Région Île-de-France avec Bpifrance et l'Union européenne, le « Prêt Rebond » à taux zéro vise à soutenir la relance d'activité des entreprises dont la trésorerie a été fragilisée par la crise du Covid-19.

La crise sanitaire actuelle se traduit par de graves problèmes de financement pour de nombreuses TPE et PME franciliennes. Afin de leur permettre d’aborder plus sereinement la reprise de leur activité, la Région Île-de-France, avec Bpifrance et l'Union européenne, a lancé, en mai 2020, un nouveau dispositif régional baptisé « Prêt Rebond ».

Ce prêt à taux zéro, dont le montant va de 10.000 à 300.000 euros, est destiné à renforcer les entreprises dont la trésorerie a été fortement dégradée par les conséquences de l’épidémie de Covid-19.

50 millions d'euros supplémentaires pour le Prêt Rebond

Depuis son lancement, en mai 2020, le Prêt Rebond a déjà bénéficié à plus de 4.200 entreprises (principalement des TPE 5 à 10 salariés des secteurs des services, du commerce, de l'industrie et de l'hôtellerie-restauration) pour des prêts de 50.000 euros en moyenne.

Le budget initial du Prêt Rebond était de 250 millions d'euros ayant déjà été consommé à hauteur de 200 millions d'euros, la Région a décidé, ce 23 septembre 2020, de le porter à 300 millions d'euros. Ces 50 millions d'euros supplémentaires permettront d'aider 1.000 nouvelles entreprises.

 

Pour remplir
votre demande de
Prêt Rebond

 

Le Prêt Rebond, pour qui ?

Les TPE et PME de tous secteurs d’activité, ayant 12 mois d’activité minimum (avec un bilan comptable).

Sont exclues les entreprises individuelles, les (sociétés civiles immobilières (SCI), les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un chiffre d'affaires inférieur à 750.000 euros, et les entreprises en difficulté.

Pour quelles dépenses ?

  • Toutes dépenses liées aux investissements immatériels : coûts de mise aux normes (environnement, sécurité), recrutement et formation de l’équipe commerciale, frais de prospection, dépenses de publicité,
  • Mais aussi les dépenses liées aux investissements corporels ayant une faible valeur de gage : matériel conçu/réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, matériel informatique, etc.,
  • Les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle,
  • L’augmentation du besoin en fonds de roulement.

Combien peut-on emprunter ?

De 10.000 à 300.000 euros.

Sur quelle durée ?

7 ans, dont 2 ans de différé d’amortissement du capital.

Comment ça marche ?

Les demandes s’effectuent 100% en ligne.

  • Pour les prêts de moins de 50.000 euros, le traitement est entièrement automatisé, avec une réponse dans les 48h et un décaissement sous 3 à 5 jours. 
  • Pour les prêts supérieurs à 50.000 euros, la décision d’octroi interviendra dans un délai d’une semaine. 

Le Prêt Rebond est cumulable avec d'autres prêts, notamment le prêt garanti par l'État.

Contact

Une équipe a été mise en place par la Région pour répondre aux questions des entrepreneurs concernant les démarches à accomplir.

Vous pouvez la joindre au 01 53 85 53 85, le numéro d'appel unique régional, ou par mail à covid-19-aidesauxentreprises@iledefrance.fr

La Région soutient les entreprises

Ce prêt complète de nombreuses mesures prises par la Région Île-de-France pour aider les entreprises franciliennes à faire face aux difficultés provoquées par le Covid-19.

La Région a notamment mis en place l'aide PM’up Covid-19 pour permettre aux entreprises engagées dans la production de produits et services nécessités par la crise sanitaire (gel, masques, etc.). Puis l’appel à projets Relance industrie, destiné aux TPE, PME et ETI industrielles portant un projet de transformation, de modernisation, de relocalisation ou d’implantation de nouveaux sites sur le territoire francilien.