Publié le 23 mars 2020
Mis à jour le

Covid-19 : la Région aux côtés des professionnels de santé

Par la création d’un fonds d’urgence de 10 millions d'euros, la mise à disposition des lits des internats des lycées franciliens, ainsi que d’agents et de véhicules, etc., la Région apporte une série d’aides concrètes pour soutenir le système de santé en Île-de-France.

Les professionnels de santé franciliens sont en première ligne pour traiter les patients atteints par le Covid-19. Alors que l’Île-de-France enregistre chaque jour un nombre très importants de nouveaux cas, la Région est à pied d’œuvre pour soutenir le système de santé et l’ensemble de ses acteurs.

Fonds d'équipement d'urgence : envoyez vos dossiers jusqu'au 24 août 2020.

Vous êtes : 

Informations auprès du service santé au 01 53 85 53 85
et par e-mail à
covid-19-sante@iledefrance.fr 

Fonds d’équipement d'urgence

  • Pour les médecins, sages-femmes et infirmiers (libéraux exerçant seuls ou  professionnels travaillant dans des structures d'exercice collectif) et les pharmaciens, la Région a aussi créé un fonds d’équipement d'urgence pour les soignants de 10 millions d'euros. Cela concerne l'acquisition de chariots de télémédecine, de matériels de protection et d’hygiène, ou encore la location de véhicules pour renforcer les visites à domicile. 
    Le plafond a été fixé à 5.000 euros par praticien et 30.000 euros par cabinet. 
  • La Région augmente son soutien à la télémédecine. 

Rémunération des étudiant infirmiers 

Pour renforcer les personnels soignants des hôpitaux privés et publics, la Région rémunère les étudiants infirmiers qui se portent volontaires, comme des professionnels en début de carrière.

Mise à disposition de moyens régionaux 

  • La Région met à disposition du personnel d'Île-de-France Prévention Santé Sida pour aider l'Agence régionale de santé (ARS) et les structures d'urgence sociale, ainsi que 20 véhicules.
  • L’afflux de malades dans les hôpitaux va conduire rapidement à une pénurie de lits. Aussi, afin de libérer plus rapidement des lits dans les établissements hospitaliers, la Région met à disposition de l’AP-HP les quelque 9.000 lits des internats des lycées franciliens pour :
  1. Accueillir des renforts de  professionnels de santé mobilisés par la crise et les héberger à proximité de leur lieu de travail,
  2. Proposer un hébergement temporaire à des personnes sans-abri pour réduire le risque de propagation du virus pour elles-mêmes et pour autrui,
  3. Accueillir certains malades ne nécessitant pas de soins lourds pour soulager les hôpitaux.
  • Depuis le 30 mars, la Région a mis à disposition 45 chambres individuelles dans l’internat du lycée Les Pannevelles à Provins (77), situé juste en face du centre hospitalier Léon-Binet, pour les infirmières et infirmiers libéraux, et les étudiants infirmiers venus renforcer les équipes de soignants à l’hôpital
  • L'internat du lycée Dorian (Paris 11e) accueille des personnels soignants militaires de l'hôpital Bégin, à Saint-Mandé (94), ce qui a permis à l'hôpital d'ouvrir des lits supplémentaires de réanimation. 
  • L'internat du Lycée Voillaume (Aulnay-sous-Bois, 93) accueille quant à lui des personnes atteintes du Covid-19 avec les associations Adoma et Médecins sans Frontières (40 places).

Transports pour les personnels de santé  

  • 22 services de navettes de bus, réservés au personnel de l’AP-HP, ont été mis en place par Île-de-France Mobilités, pour faciliter leurs déplacements entre grands pôles de transports et grands pôles hospitaliers. Toutes les infos ici.
  • De plus, 100 vélos à assistance électrique Véligo Location sont mis gratuitement à la disposition des personnels soignants de l'AP-HP par la Région et Île-de-France Mobilités, pour se rendre sur leur lieu de travail, le temps du confinement.
    Pour en bénéficier, envoyez un mail à contact@veligo-location.fr avec : APHP prêt Véligo Location dans l'objet. La livraison se fera gratuitement à domicile.
  • Et sur la dizaine de services régionaux de transport à la demande, 6 desservent des hôpitaux situés dans les villes suivantes : Rambouillet, Houdan, Ferolles, Jossigny, Nemours, Pontoise et Montereau.
    Ces lignes sont renforcées grâce à un redéploiement des transports scolaires.
  • Enfin, Île-de-France Mobilités a décidé de rembourser le passe Navigo du mois d'avril pour tous les abonnés.

Soutiens à l’association Soins aux professionnels de santé, à Covidom et séjours de répit

  • La Région renforce son soutien à la plateforme de l’association Soins aux professionnels de santé, partenaire de la Région pour la 2de année d'affilée, afin de leur apporter un soutien psychologique. Cette ligne d’écoute, ouverte aux soignants de toute la France est accessible au numéro vert 0 805 23 23 36, ou via l’application mobile Asso SPS (sur Appstore et sur Google Play).
  • La Région finance aussi Covidom, la solution de télésuivi à domicile de l'AP-HP, pour les patients porteurs ou suspectés Covid-19.
  • Pour se reposer, les professionnels de santé peuvent bénéficier de séjours de répit dans les îles de loisirs régionales. Près de 700 lits sont mis à leur disposition dans 7 îles en Seine-et-Marne et dans les Yvelines.
  • Enfin, la Région a commandé et reçus 30 millions de masques. Plus de 10 millions  ont déjà été distribués aux professionnels de santé : hôpitaux, médecins et infirmiers libéraux, pharmaciens, etc., aux associations, aux communes et aux départements, ainsi qu'aux Ehpad, aux malades et aux personnes qui exercent des fonctions essentielles pour le pays. Pour l'achat de ces masques, la Région Île-de-France a bénéficié de la participation financière de l'Union européenne.
  • La Région mobilise également des entreprises franciliennes pour intensifier la production de solutions hydro-alcooliques.