31 mai 2016

Consommation de tabac : à 16 ans, un quart des jeunes Franciliens fume au moins une cigarette par jour

jeunes-Solidays 2017
Crédit photo : Laurent Villeret / Dolce Vita

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai 2016, l’Observatoire régional de la santé (ORS) publie « Le tabagisme en Île-de-France, focus sur les jeunes ».

Infographie-tabac-jeunes

15.000 décès franciliens attribuables chaque année au tabac

Ils fument pour la première fois au collège, entre 12 et 14 ans, mais deviennent réellement fumeurs au lycée. Si bien qu’à 15 ans, plus de la moitié des jeunes aura déjà fumé sa première cigarette. Et à 16 ans, 27 % des jeunes Franciliens (filles et garçons à parité…) fument quotidiennement, avec cependant des comportements très différents suivant leur département de domicile : on fume davantage de cigarettes à Paris et dans les Hauts-de-Seine qu’en Seine-Saint-Denis, département où les jeunes sont en revanche plus concernés par l’usage de la chicha (18 %). Enfin, 5 % des jeunes achèveront leurs années lycées en fumant plus de 10 cigarettes par jour. En extrapolant les connaissances sur les conséquences du tabac, ces jeunes risquent d’être l’un des 15.000 décès franciliens attribuables chaque année au tabac.


Le tabagisme quotidien en hausse chez les filles

En partenariat avec l’Agence régionale de santé (ARS), la Ligue contre le cancer et l’Espace Prévention Santé Antéïa, l’ORS – Observatoire régional de la santé – présente ce 31 mai 2016 un état des lieux des consommations de tabac en Île-de-France. Une publication qui livre son lot de nouvelles inquiétantes. Ainsi, de 2011 à 2014, la prévalence du tabagisme quotidien est passée de 25 à 27% chez les filles. Un panorama qui rappelle également que les jeunes Franciliens fument en moyenne moins que les jeunes Français. Mais que cette consommation reste très élevée au regard des données internationales. Enfin, pour la première fois, l’étude mesure l’usage de la cigarette électronique, expérimentée par plus d’un jeune Francilien sur deux. 

* Cet état des lieux repose sur l’enquête Escapad 2014, réalisée lors de la journée défense et citoyenneté, qui porte sur 4.832 jeunes, dont 2.358 garçons et 2.474 filles. Il est également basé sur les Baromètres santé de l’Inpes.

La publication de l'ORS est à télécharger ici.